Du LSD pour soigner l'alcoolisme

12/03/12 à 10:49 - Mise à jour à 10:49

Source: Le Vif

Une étude relayée par France Soir et Slate confie de nouvelles vertus thérapeutiques au LSD. Cette drogue pourrait aider les dépendants à l'alcool à réduire leur consommation.

Du LSD pour soigner l'alcoolisme

© Thinkstock

Après la pilule anti-alcool, le LSD s'ajoute à la liste des traitements controversés de l'alcoolisme. Selon une étude publiée dans le très sérieux Journal Of Psychopharmacology et relayée par France Soir, l'acide lysergique diéthylamide soigne l'alcoolisme. Deux chercheurs de la Norwegian University of Science and Technology (NTNU) ont mené des tests sur 536 personnes. Ils ont prescrit du LSD à faible dose à deux tiers d'entre eux. Les autres ont reçu un placebo.

Selon les résultats, 59% des personnes traitées au LSD ont effectivement diminué leur consommation d'alcool. Les chercheurs ont pu observer que la molécule aidait les alcooliques à prendre en charge leur dépendance. Elle les inciterait à prendre conscience de leur maladie, et à construire un nouveau mode de vie sobre. Toutefois, l'équipe incite à la prudence, car elle ignore encore les effets d'un tel traitement à long terme.

Le hic, c'est que le LSD a été placé dans la liste des psychotropes peu de temps après sa création. Slate rappelle que la molécule a été élaborée en 1938 par deux chimistes suisses, puis commercialisée par le laboratoire pharmaceutique Sandoz (aujourd'hui Novartis). Alarmées par les effets secondaires observés sur les patients, les autorités ont interdit l'usage médical du LSD, récupéré à d'autres fins par la communauté hippie.
Quant à ses effets sur l'alcoolisme, on ignore encore si de vrais essais encadrés vont être prochainement lancés.


LeVif.be avec L'Express

En savoir plus sur:

Nos partenaires