Des thérapies anti-cancer "d'un genre nouveau"

16/11/10 à 16:50 - Mise à jour à 16:50

Source: Le Vif

Une nouvelle spin-off de l'Université de Liège, Targetome, se lance dans une nouvelle technique d'identification des biomarqueurs et métastases cancéreux. Ces recherches annoncent une évolution des thérapies anti-cancer.

Des thérapies anti-cancer "d'un genre nouveau"

© Reuters

Au sein du GIGA (Groupe Interdisciplinaire de Génoprotéomique Appliquée), la société Targetome exploite une nouvelle technique mise au point par le Pr Vincent Castronovo. Cette technologie permet d'identifier les biomarqueurs d'une importance majeure pour la prise en charge diagnostique et thérapeutique des cancers. Elle vise à détecter précocement les tumeurs malignes, à les localiser précisément et à les détruire sélectivement.

"Avec la découverte de ces biomarqueurs spécifiques d'une importance majeure, la médecine pourra à terme envisager de mener une "guerre propre", ciblée et personnalisée contre certains types de cancer", explique le Pr Vincent Castronovo. "De nouvelles perspectives s'ouvrent pour la prise en charge diagnostique et thérapeutique des patients. Nous allons vers des traitements sélectifs d'immunociblage qui auront l'avantage d'épargner les tissus sains pour se concentrer sur les seules cellules cancéreuses".

Brevetée, cette technique a déjà permis d'identifier une cinquantaine de biomarqueurs surexprimés dans six types de cancer: cancer du sein, lymphome hodgkinien (tumeur du système lymphatique), glioblastome (cancer du cerveau), métastases osseuses, métastases hépatiques (foie) et cancer du pancréas.

Le Vif.be, avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires