Dès samedi, la Terre vit à crédit

16/08/10 à 17:00 - Mise à jour à 17:00

Source: Le Vif

Selon Global Footprint Network, l'homme a déjà épuisé toutes les ressources disponibles de la Terre pour l'année 2010. A partir du 21 août et jusqu'à la fin de l'année, les êtres humains consommeront donc en surplus par rapport à ce que la planète peut fournir par an.

Dès samedi, la Terre vit à crédit

© Reuters

Chaque année, l'ONG Global Footprint Network (GFN) calcule le jour où la consommation de l'humanité en ressources naturelles a épuisé ce que la planète est capable de fournir en une année, de la filtration de l'eau douce à la fourniture de matières premières, en passant par les denrées alimentaires. GFN calcule ainsi les fournitures de services et de ressources par la nature et les compare à la consommation humaine et à ses rejets - déchets mais aussi émissions polluantes comme le CO2.

Cette année, l' "Earth Overshoot Day" - littéralement le "jour du dépassement" - aura lieu le samedi 21 août. "Ce qui signifie qu'il a fallu moins de neuf mois pour épuiser le budget écologique de l'année entière.", relève le président de GFN, Mathis Wackernagel. "A la fin des années 1980, notre empreinte écologique était globalement équivalente à la taille de la terre. Aujourd'hui, c'est 50% de plus", insiste l'ONG.

Selon World Wildlife Fund (WWF), la Belgique a la 17ème plus grande empreinte écologique du monde, avec une moyenne de 5,1 hectares par habitant par an. La Belgique consomme donc quatre fois plus de ressources qu'elle n'en produit. Si rien ne change, la demande humaine en 2050 sera deux fois plus importante que les ressources dont dispose la planète, affirme WWF.

"Le changement climatique, la perte de biodiversité, la déforestation, les pénuries d'eau et de nourriture sont autant de signes que nous ne pouvons plus continuer de consommer à crédit". Pour inverser la tendance, il faut "que la population mondiale décroisse", un tabou qui se lève peu à peu parmi les démographes et les défenseurs de l'environnement, y compris au sein des Nations unies.

Le Vif.be, avec Belga

Nos partenaires