Des chercheurs découvrent le talon d'Achille du mélanome

10/07/12 à 16:40 - Mise à jour à 16:40

Source: Le Vif

Des chercheurs de l'Université de Zurich ont découvert un gène qui joue un rôle central dans le développement du cancer de la peau et qui pourrait ouvrir la voie vers une thérapie.

Des chercheurs découvrent le talon d'Achille du mélanome

© Thinkstock

Le mélanome malin est un cancer de la peau particulièrement agressif, jusqu'ici incurable et souvent mortel. Selon l'étude des chercheurs, les tumeurs contiennent aussi des cellules souche. Ces cellules souches, "omnipotentes", peuvent se développer en d'autres types de cellules et former des organes. Les cellules souches cancéreuses en revanche se transforment en cellules tumorales. Une thérapie efficace devrait donc en premier lieu combattre les cellules souches cancéreuses, explique le chercheur Lukas Sommer.

Son équipe a voulu savoir si ces cellules fonctionnent de manière similaire aux cellules souche normales. Dans les tissus cancéreux, ils ont découvert un gène hautement actif qui gère le programme des cellules souche, indiquent les chercheurs dans la revue spécialisée "Nature Cell Biology". Le gène appelé "Sox10" est essentiel pour la division cellulaire et la survie des cellules souche.

Les chercheurs ont réprimé ce gène dans des souris génétiquement modifiées, qui auraient sinon développé un cancer de la peau. Effectivement, le fait de bloquer Sox10 a empêché la formation et la propagation du mélanome chez ces souris. "Notre travail montre qu'une tumeur peut probablement être traitée en s'attaquant à ses cellules souche", explique Lukas Sommer. La croissance des tumeurs pourrait être stoppée en agissant avec des médicaments sur ce gène, écrivent les chercheurs.

Avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires