Delarue : "Son cancer n'avait, a priori, aucun lien avec sa toxicomanie"

31/08/12 à 11:14 - Mise à jour à 11:14

Source: Le Vif

Spécialiste des cancers digestifs, le Pr Pascal Hammel affirme que l'addiction à la cocaïne ne joue pas de rôle dans la maladie dont l'animateur est décédé.

Delarue : "Son cancer n'avait, a priori, aucun lien avec sa toxicomanie"

© Image Globe

Après le décès de l'animateur et producteur de télévision Jean-Luc Delarue, le 24 août, d'un cancer de l'estomac, certains s'interrogent sur le rôle qu'aurait pu jouer son mode de vie sulfureux dans l'apparition de la maladie. L'animateur avait en effet assumé publiquement sa dépendance à la cocaïne et à l'alcool, suite à ses démêlées avec la justice. Ces addictions auraient-elles pu déclencher son cancer?

L'Express a interrogé un spécialiste des cancers digestifs, du service de gastro-entérologie pancréatologie de l'hôpital Beaujon, à Clichy (Hauts-de-Seine), le Pr Pascal Hammel. "Son cancer n'avait, a priori, aucun lien avec sa toxicomanie", affirme le médecin, qui précise que Jean-Luc Delarue n'était pas son patient. "La toxicomanie n'est pas un facteur de risque identifié de cancer de l'estomac" poursuit-il, ou pour le dire autrement, "les cancers digestifs ne sont pas une complication de la toxicomanie".
La consommation d'alcool, un rôle mineur dans le cancer de l'estomac

Le principal facteur de risque connu, dans le cancer de l'estomac, est l'infection par le germe Helicobacter pylori. Cette bactérie, qui infecte la muqueuse de l'estomac, peut toucher n'importe quel individu, même si les personnes vivant dans les pays sous-développés ou dans des conditions précaires sont davantage concernées. En dehors de ce germe, d'autres facteurs ont été identifiés, comme la présence de polypes (sorte de kyste bénin) dans l'estomac ou l'hérédité.

La consommation d'alcool, par contre, n'est pas neutre. "L'alcool peut jouer un rôle dans le cancer de l'estomac, mais celui-ci reste malgré tout mineur", souligne le Pr Hammel. "Ce n'est pas parce qu'on brûle la vie par les deux bouts qu'on développe un cancer", conclut le Pr Hammel.

L'animateur vedette a été enterré mercredi dans un lieu tenu secret.

Par Estelle Saget, L'Express.fr

En savoir plus sur:

Nos partenaires