Découverte: deux tribus germaniques massacrées par Jules César aux Pays-Bas

11/12/15 à 19:56 - Mise à jour à 19:56

Source: Belga

Des archéologues ont réussi à prouver que Jules César avait posé le pied sur le sol de ce qui est aujourd'hui les Pays-Bas, où ses troupes ont massacré deux tribus germaniques lors d'une bataille qui a fait 150.000 morts en 55 avant notre ère, a annoncé l'Université Vrije à Amsterdam.

Deux tribus germaniques ont été massacrées par le consul Jules César lors d'une bataille sur le site de Kessel, aujourd'hui dans la province de Brabant (sud).

De nombreux squelettes, fers de lance, épées, et un casque ont été retrouvés sur le site au cours des trente dernières années. Mais la datation au carbone 14 ainsi que d'autres analyses historiques et chimiques ont désormais permis de dater ces objets du 1er siècle avant Jésus-Christ, a expliqué l'Université dans un communiqué publié mercredi. "C'est la première fois que la présence de Jules César et de ses troupes sur le sol néerlandais est explicitement montrée", selon l'archéologue Nico Roymans.

Les deux tribus, les Tenctères et les Usipètes, étaient venues d'un territoire situé à l'est du Rhin et avaient demandé l'asile à César. Mais celui-ci le leur avait refusé et avait ordonné à ses huit légions et à sa cavalerie de les détruire, selon l'Université d'Amsterdam.

En savoir plus sur:

Nos partenaires