Découverte de poissons fossilisés avec des abdominaux

14/06/13 à 11:43 - Mise à jour à 11:43

Source: Le Vif

Des paléontologues ont découvert en Australie d'anciens poissons fossilisés, ayant des muscles abdominaux alors que la communauté scientifique pensait jusqu'alors que seuls les animaux terrestres en disposaient.

Découverte de poissons fossilisés avec des abdominaux

© ANU - news.anu.edu.au

Les chercheurs ont dessiné la musculature du plus ancien vertébré fossilisé jamais répertorié - un poisson Gogo âgé d'environ 380 millions d'années -, et ont étudié la position des muscles et l'orientation des fibres musculaires.

Ces poissons fossiles, trouvés dans la région des Kimberley en Australie occidentale, sont fichés dans des nodules de calcaire et sont connus pour leur conservation exceptionnelle.

"Ils ont déjà permis de mettre au jour des tissus mous tels que des nerfs ou des cellules musculaires, mais aussi le plus vieil embryon de vertébré ou même un cordon ombilical", a déclaré le Dr Gavin Young de l'école de recherche des sciences de la terre de l'Université Nationale d'Australie (ANU).

La dernière étude, publiée dans le journal Science, est allée plus loin, en dessinant pour la première fois la musculature de ces poissons archaïques. Cette opération a été rendue possible parce que des chercheurs ont compris que des tissus mous avaient été conservés chez certains spécimens mais qu'ils étaient prématurément détruits par l'acide gravant le squelette.

"Nous ne nous attendions pas à trouver des muscles dans la cavité de l'abdomen car les poissons tels que nous les connaissons se propulsent en agitant leur queue de gauche à droite, de sorte que leurs muscles sont répartis de chaque côté du corps", a indiqué Gavin Young.

En faisant des comparaisons, les chercheurs se sont aperçus que seuls des animaux terrestres avaient des muscles semblables.

"Ces poissons vivaient clairement dans l'eau. La question est donc de savoir si ce sont les mêmes muscles ou si ce sont des muscles d'apparence similaire avec une fonction différente. On n'a pas encore répondu".

En savoir plus sur:

Nos partenaires