Découverte d'un système nerveux fossilisé de 520 millions d'années, plus détaillé que jamais

01/03/16 à 14:25 - Mise à jour à 14:21

Source: The Guardian

C'est une découverte rare : du tissu nerveux fossilisé, provenant d'un petit organisme ressemblant à une crevette, appelé Chengjiangocaris kunmingensis. Il offre aux chercheurs un aperçu unique et inédit sur l'évolution des arthropodes.

Des scientifiques ont découvert le fossile, vieux de 520 millions d'années, d'une petite créature, quasi intégralement conservée et faisant état d'un impressionnant faisceau de nerfs.

Déterré dans le sud de la Chine, ce fossile aurait le système nerveux le plus ancien et le plus vaste jamais conservé, affirment les scientifiques. Contrairement aux os et aux dents qui sont fréquemment trouvés dans les fossiles, les tissus mous - et en particulier les tissus nerveux - sont assez exceptionnels. "Le tissu nerveux est extrêmement rare, et très peu de spécimens montrent des traces de cerveaux ou de cordons nerveux", explique le Dr Javier Ortega-Hernandez, de l'université de Cambridge, coauteur de l'étude.

Découverte d'un système nerveux fossilisé de 520 millions d'années, plus détaillé que jamais

© Photographe : Jie Yang (Yunnan University, Chine)

L'organisme aux airs de crevette porte le nom compliqué de Chengjiangocaris kunmingensis. Il a vécu il y a environ 520 millions d'années. La nouvelle étude, publiée dans le Proceedings of the National Academy of Sciences (PNAS), révèle que le C. kunmingensis a un système nerveux intrigant.

Etendu sur la longueur de son corps fossilisé, les scientifiques ont découvert un cordon nerveux, similaire à ceux des arthropodes modernes. Le fossile montre également que le C. kunmingensis avait un grand nombre de racines nerveuses partant de ce cordon. " Bien que les arthropodes modernes aient aussi des nerfs, ceux-ci sont moins nombreux ", assure Ortega-Hernandez. "La seule espèce qui possède autant de nerfs est l'onychophore, un cousin des arthropodes".

La découverte est impressionnante, selon les experts. "C'est un aperçu unique de la manière dont le système nerveux des arthropodes a évolué, et c'est aussi un aperçu unique du processus de fossilisation naturelle", explique le Dr Greg Edgecombe, spécialiste de l'histoire de l'évolution des arthropodes au National History Museum de Londres interviewé par The Guardian, qui n'est pas impliqué dans l'étude.

En savoir plus sur:

Nos partenaires