Découverte d'un anneau de feu dans une lointaine galaxie

08/04/15 à 16:28 - Mise à jour à 16:31

Le télescope Alma au Chili vient d'observer à 12 milliards d'années-lumière un anneau de lumière. Un phénomène prédit par la théorie de la relativité générale d'Albert Einstein.

Découverte d'un anneau de feu dans une lointaine galaxie

© Capture d'écran Alma observatory

L'anneau d'Einstein ou l'anneau cosmique se forme suite à un alignement parfait et rarissime entre deux galaxies. C'est aussi ce qu'on appelle un mirage gravitationnel. Il vient d'être observé par le télescope Alma au Chili.

Ce phénomène doit son nom à Einstein qui le théorisa en 1939 et prédit dans sa théorie de la relativité générale dès 1917. Il faudra néanmoins attendre 1987 pour que le phénomène soit observé pour la première fois.

La théorie de la relativité générale d'Einstein préconise que les objets massifs modifient la géométrie de l'espace et du temps dans leur voisinage. Lorsqu'un corps céleste extrêmement massif se situe entre nous et une source lumineuse plus éloignée, ce corps forme une lentille gravitationnelle qui va courber les rayons de cette source lumineuse. La lumière emprunte toujours le chemin le plus court. Dans un espace qui a été courbé par la présence d'une masse gigantesque, suivre la courbe de l'espace est plus rapide que la ligne droite. La lumière suit donc la forme courbe de l'espace et finira par entourer l'objet en avant-plan sous forme d'un cercle lumineux.

En simplifiant à l'extrême, l'anneau de feu est donc une manifestation concrète de la courbure de l'espace-temps. Le mirage gravitationnel peut aussi apparaître sous forme de croix ou de trèfle à quatre feuilles.

En savoir plus sur:

Nos partenaires