De la viande clonée dans nos assiettes ?

12/08/10 à 11:04 - Mise à jour à 11:04

Source: Le Vif

La viande d'un taureau né aux Etats-Unis et issu d'une vache clonée aurait atterri en Belgique, déclarait mercredi le quotidien britannique The Guardian. Mais l'Agence fédérale pour la sécurité alimentaire (AFSCA) précise qu'il s'agit en fait de viande de "troisième génération" qui ne provient donc pas directement d'un animal cloné.

De la viande clonée dans nos assiettes ?

© Thinkstock

L'affaire de la viande clonée fait beaucoup de bruit depuis quelques jours en Grande-Bretagne. The Guardian évoque trois bovins nés d'animaux clonés qui se seraient retrouvés dans la chaîne alimentaire. Du "lait cloné" issu de ces animaux ainsi que de leurs descendants serait également en circulation, mais les experts de l'Agence britannique pour la sécurité alimentaire (FSA) n'ont pas encore pu le démontrer.

De la viande de "troisième génération"

Ces produits issus d'animaux clonés sont considérés comme nouveaux et doivent recevoir une autorisation pour être commercialisés, précise la FSA. Celui qui met un nouveau produit alimentaire sur le marché sans avoir demandé une autorisation préalable peut recevoir une amende allant jusqu'à 6.000 euros.

Cependant l'AFSCA a fait savoir que la viande "clonée" exportée en Belgique ne provenait pas directement d'une vache clonée. Il s'agit de viande "de troisième génération", c'est-à-dire qui provient des descendants d'animaux clonés. Une décision de la Commission européenne considère ce type de viande comme tout à fait conventionnel. "Il n'existe donc aucune mesure de précaution spécifique", a déclaré le porte-parole de l'AFSCA.

De plus la Fédération Nationale du Commerce de Bétail (FNCB)ajoute que 98% de la viande de boeuf vendue en Belgique provient de Blanc Bleu Belge (BBB) et qu'aucun boeuf BBB n'a jamais été cloné. "On parle donc d'une quantité infinitésimale, d'à peine quelques kilos de viande", a déclaré le porte-parole de la FNCB.

Si, a priori, rien ne prouve que la consommation de produits clonés engendre des problèmes de santé, les risques éventuels liés à la santé alimentaire ne sont toujours pas connus. C'est pourquoi, en Grande-Bretagne, le Parlement voudrait faire interdire la vente de tous les produits de ce type.

Aux Etats-Unis, vendre de la viande issue d'animaux clonés est pourtant déjà légal et en consommer fait déjà partie des coutumes alimentaires.

Le Vif.be, avec Belga

Nos partenaires