Comment les prévisions météo font un appel massif aux mathématiques

01/05/18 à 10:45 - Mise à jour à 10:46
Du Le Vif/L'Express du 19/04/18

Même si elles montrent aussi leurs limites car les prévisions météo font appel à des équations du type de Navier - Stokes, mais elles impliquent de nombreuses autres données.

Les équations qui gouvernent le mouvement d'un fluide (liquide, gaz...) ont été écrites par Claude-Louis Navier en 1822 et précisées par George Stokes en 1845. Elles forment un système très compliqué d'équations liant la vitesse, la densité et la pression du fluide en chaque point et à chaque moment. En théorie, si on connaît ces valeurs en chaque point à un moment donné, les solutions des équations donneront l'évolution exacte du mouvement du fluide dans le futur. Mais non seulement il n'est pas possible de calculer ces solutions (s...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 3 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Vif/l'Express bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur LeVif.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Nos partenaires