Comment le kilogramme va bientôt "repeser" un kilo

05/12/17 à 10:38 - Mise à jour à 10:38
Du Le Vif/L'Express du 01/12/17

Le kilogramme ne pèse plus un kilo : depuis sa création, l'étalon matériel sur lequel se basent toutes les balances du monde perd mystérieusement de la masse. Plus fiable et plus précise, sa redéfinition, en 2018, reposera sur une constante fondamentale liée à la physique quantique.

Les savants de la Révolution française en ont rêvé. Les scientifiques d'aujourd'hui sont en en train de le faire. Depuis deux cents ans, ce qui agite les métrologues (les spécialistes de la mesure), c'est la création d'un système d'unités réellement universel. Une codification non anthropologique, compréhensible par toute forme de vie intelligente basée n'importe où dans le cosmos. En prévoyant de lier la future définition du kilogramme à une constante universelle, chacune des sept mesures que nous connaissons aura abandonné son étalon matériel. Le prix Nobel de physique Klaus von Klitzing ne cache pas son enthousiasme : " Il s'agit de la plus grande révolution, dans la métrologie, depuis la Révolution française, quand le premier système international d'unités a été introduit par l'Académie française des sciences. "
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 3 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Vif/l'Express bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur LeVif.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Nos partenaires