Cet avion supersonique et supersilencieux que veut développer la Nasa

03/06/18 à 10:15 - Mise à jour à 14:29
Du Le Vif/L'Express du 31/05/18

Quinze ans après l'arrêt du Concorde, l'Agence spatiale américaine (Nasa) relance la bataille d'un aéronef de transport qui dépassera la vitesse du son. Un défi technologique réaliste, à condition de réduire le fameux " bang ".

Sa silhouette et sa vitesse lui valurent le surnom de " bel oiseau blanc ". Le Concorde, fleuron de l'aéronautique franco-britannique développé dans les années 1960, seul avion supersonique de transport de passagers, n'en demeure pas moins un " Vietnam industriel ", selon les mots de Jean-Jacques Servan-Schreiber. Raison première : le fameux " bang " sonore, si caractéristique et si bruyant, qui lui a notamment interdit le survol du territoire américain. Ironie du sort, quinze ans après sa disparition, c'est au pays de l'Oncle Sam que se dessine son potentiel successeur. L'agence spatiale américaine (Nasa) vient de signer un contrat de 247 millions de dollars (207 millions d'euros) avec Lockheed Martin, le concepteur des avions de chasse F-35, pour la construction d'un prototype non seulement supersonique, mais surtout super silencieux. Le bang de ce nouvel appareil sera comparable au " bruit d'une portière de voiture qui claque ", promet la Nasa, le tout en volant à 1 728 kilomètres-heure (Mach 1,4) et à 16 800 mètres d'altitude. Les premiers décollages pourraient commencer en 2021 et plusieurs villes américaines seraient survolées entre 2023 et 2025 afin de recueillir l'avis des populations.
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 3 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Vif/l'Express bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur LeVif.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Nos partenaires