Certaines chansons boostent la confiance en soi, voici lesquelles

14/08/14 à 15:33 - Mise à jour à 15:33

Source: Le Vif

La musique peut transcender un individu, c'est connu. D'ailleurs, nombreux sont ceux qui courent ou s'entraînent avec "Eyes of Tiger" de Survivor, bien calé dans leurs oreilles, façon Rocky Balboa.

Certaines chansons boostent la confiance en soi, voici lesquelles

© Reuters

Si ce paradigme est bien établi, des chercheurs de Columbia University et de l'INSEAD (Institut européen d'administration des affaires) ont publié mardi dernier dans la revue Social psychological and personality science ce qui pourraient en être les causes.

Pour cela, ils ont soumis 75 étudiants à 31 extraits de 30 secondes de musiques diverses (hip-hop, heavy métal, punk, reggae, etc.) afin d'analyser leur réaction.

Les + :


De manière quasi unanime, les cobayes ont déclaré se sentir plus téméraires à l'écoute de "We Will Rock You" de Queen et de "In Da Club" de 50 Cent.

Les - :

À l'inverse, "Because We Can" de Fatboy Slim et "Who Let the Dogs Out" des Baha Men n'ont provoqué que de maigres réactions.

Un vecteur de force puissant

Une série d'expériences a alors permis d'évaluer que les chansons de Queen et de 50 Cent favorisaient deux comportements associés à l'expérience du pouvoir, à savoir : le sentiment de contrôle sur les évènements et la prise de risques.

Tout en écoutant les différents morceaux, les participants devaient par exemple parier sur le résultat d'un lancer de dés, et en même temps décider siqui, d'eux ou des expérimentateurs, devait les faire rouler. Ils étaient 59 % à souhaiter le faire eux-mêmes dans une ambiance musicale peu entraînante, contre 86 % pour ceux qui écoutaient les titres "puissants".

Les chercheurs ont ensuite tenté de comprendre comment ces chansons pouvaient stimuler la confiance en soi des individus. En s'appuyant sur de précédentes recherches, l'équipe s'est aperçue que les musiques qui inspiraient le plus de force aux participants avaient des basses très accentuées.

Le texte des chansons : insignifiant


Ces constatations aiguillent les chercheurs vers "l'hypothèse de la contagion", fondée sur l'idée que les personnes miment de façon interne ce qu'ils entendent dans leur environnement.

D'autres expérimentations, menées grâce à la participation de 36 sujets, ont permis d'écarter l'hypothèse selon laquelle le texte des chansons influerait sur ce phénomène.

Dennis Hsu, l'un des cadres du projet, explique avoir eu l'idée de ces expériences en observant des athlètes, casque sur la tête, en phase de concentration avant de grandes compétitions sportives : "La façon dont ces athlètes se plongent dans la musique (certains gardent les yeux fermés, d'autres bougent légèrement, en rythme) porte à croire que la musique favorise la préparation mentale, l'endurcissement en vue de la compétition qui se prépare", déclarait le chercheur.

En savoir plus sur:

Nos partenaires