Cancer de la prostate : le thé en cause ?

19/06/12 à 17:34 - Mise à jour à 17:34

Source: Le Vif

Selon une dernière étude écossaise menée à l'université de Glasgow, une consommation excessive de thé augmenterait les chances de développer un cancer de la prostate.

Cancer de la prostate : le thé en cause ?

© Thinkstock

Bien qu'un grand nombre d'expériences aient pu démontrer les vertus du thé par le passé, une nouvelle étude écossaise menée par des scientifiques de l'université de Glasgow sème le trouble sur l'une des boissons les plus prisées du Royaume-Uni.

Menée depuis 1970 sur plus de 6.000 participants, l'étude publiée dans Nutrition and Cancer démontre le lien entre une consommation excessive de thé et le développement chez les hommes du cancer de la prostate. Les analyses prouvent en effet que les gros consommateurs de thé, à hauteur de sept tasses par jour ou plus, auraient 50% de risques supplémentaires de développer un cancer de la prostate que ceux qui en boivent au maximum quatre par jour.

Pour des résultats plus objectifs, d'autres critères de santé et l'historique familial des patients testés devront toutefois être pris en compte à l'avenir. Des critères comme la consommation de tabac, de café ou d'alcool, a souligné le Dr Kate Holmes, directrice de recherche dans le domaine du cancer de la prostate et citée par la BBC. Néanmoins "aucun homme ne devrait s'inquiéter du fait que boire une quantité modérée de thé parmi des habitudes alimentaires saines pourrait l'exposer à plus de risques de développer un cancer de la prostate" précise-t-elle encore.

Le Vif.be

Nos partenaires