Bientôt un médicament contre Alzheimer ?

21/09/11 à 09:32 - Mise à jour à 09:32

Source: Le Vif

Hier, à la veille de la Journée mondiale de lutte contre Alzheimer, une équipe française a dévoilé les résultats positifs d'un médicament.

Bientôt un médicament contre Alzheimer ?

© Thinkstock

Cette fois c'est la bonne. C'est en tout cas l'espoir des millions de personnes atteintes par la maladie d'Alzheimer et leurs proches. A la veille de la Journée mondiale de lutte contre Alzheimer, une équipe française a révélé les effets positifs d'un médicament.

Le professeur Dubois, de la Pitié-Salpêtrière a dévoilé au journal Le Parisien les résultats d'une étude menée auprès de 174 personnes atteintes par la maladie à un stade précoce.

Au bout d'un an de traitement, les résultats sont largement positifs: l'atrophie de l'hippocampe -le centre de la mémoire de notre cerveau touché par Alzheimer- , est réduite de 45%.

Un médicament déjà utilisé contre Alzheimer

Un effet bénéfique, qui laisse espérer que l'on puisse, enfin, agir au début de la maladie et non plus à un stade avancé. Ce médicament n'est pourtant pas nouveau : il s'agit d'une molécule déjà utilisée contre Alzheimer. Mais les espoirs de guérison ne reposent pas seulement sur cette découverte. Partout dans le monde, des équipes de chercheurs poursuivent leur course contre la maladie.

Le Vif.be, avec L'Express.fr et Belga

200.000 Belges atteints en 2020

Le nombre de personnes atteintes par la maladie d'Alzheimer en Belgique pourrait s'élever à 200.000 d'ici l'année 2020, selon la présidente de l'asbl 'Alzheimer Belgique', Marguerite Mormal.

A l'heure actuelle, 26 millions de personnes sont atteintes de la maladie d'Alzheimer dans le monde, un nombre qui pourrait quadrupler d'ici 2050.

En Belgique, on dénombre près de 150.000 cas et d'ici 2020, ce nombre pourrait encore considérablement augmenter. Cette situation constitue "un véritable problème pour la santé publique, en termes de personnes touchées et en termes de coût des soins", a expliqué Véronique Jacques, maître en santé publique, présente au colloque.

"Un budget de 15 millions d'euros par an est consacré à la maladie d'Alzheimer en Belgique et 10 millions au financement de l'encadrement des personnes atteintes de démence", a pour sa part précisé Céline Leto, une collaboratrice de Laurette Onkelinx, la ministre des Affaires sociales et de la Santé publique.

Selon l'étude du Centre fédéral d'expertise des soins de santé (KCE), les traitements médicamenteux de la maladie sont aujourd'hui remis en question. "Leur efficacité serait limitée, les traitements doivent être revus et corrigés", a notamment indiqué Céline Leto.

En savoir plus sur:

Nos partenaires