Antibiotiques: des chercheurs craignent une crise sanitaire mondiale

13/09/10 à 10:30 - Mise à jour à 10:30

Source: Le Vif

L'assèchement de la recherche et du développement de nouveaux antibiotiques pour combattre la multirésistance microbienne grandissante pourrait nous ramener à la situation prévalant avant la découverte de la pénicilline au début du XXe siècle, affirment desinfectiologues.

Antibiotiques: des chercheurs craignent une crise sanitaire mondiale

© Thinkstock

"Nous sommes confrontés à un gros problème de résistance --des pathogènes aux antibiotiques-- qui devient une crise sanitaire mondiale", a dit Ursula Theuretzbacher du Centre des agents anti-infectieux à Vienne lors de la 50e conférence annuelle de l'ICAAC (Interscience Conference on Antimicrobial Agents and Chemotherapy), principal congrès sur les maladies infectieuses réuni à Boston (Massachusetts, nord-est des Etats-Unis) du 12 au 15 septembre.

Elle a souligné "le nombre énorme de cas (de multirésistance) pour lesquels nous n'avons plus aucun antibiotique efficace dans notre arsenal pour les traiter", un phénomène observé dans les pays riches comme dans ceux en développement.

Et "si nous regardons les nouveaux antibiotiques produits ou en développement, il est clair que l'industrie pharmaceutique ne répond pas aux besoins de la médecine", a déploré ce médecin devant la presse, reconnaissant la faible rentabilité de ces médicaments pour les grands laboratoires comparativement aux traitements anticancéreux et les maladies cardiovasculaires.

Pour surmonter cette crise de la recherche, il faut une nouvelle approche qui ne soit plus fondée seulement sur le modèle du retour sur investissement, a expliqué Mme Theuretzbacher.

Elle a cité plusieurs propositions qui ont été avancées comme par exemple la création de partenariats entre les secteurs privés et public, à l'instar de ceux mis en place avec succès pour produire des thérapies contre les maladies tropicales négligées.

Le Vif.be, avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires