Alzheimer : une méthode 100 % sûre pour prédire la maladie

10/08/10 à 07:37 - Mise à jour à 07:37

Source: Le Vif

Un groupe de scientifiques, dont un Belge, ont développé une méthode sûre à près de 100 % pour prédire les futurs cas d'Alzheimer avec plusieurs années d'avance. Et ce, grâce à des marqueurs biologiques présents dans le liquide céphalo-rachidien.

Alzheimer : une méthode 100 % sûre pour prédire la maladie

© Thinkstock

Les futurs cas d'Alzheimer peuvent être prédits avec plusieurs années d'avance avec près de 100 % d'exactitude grâce à des marqueurs biologiques présents dans le liquide céphalo-rachidien, affirme une étude publiée lundi et à laquelle un Belge a participé.

Geert De Meyer, de l'université de Gand, et ses collègues de l'ADNI (Alzheimer's Disease Neuroimaging Initiative) ont analysé des données provenant de plus de 400 personnes âgées : 114 personnes aux fonctions cognitives normales, 200 ayant des troubles cognitifs légers et 102 atteintes de la maladie d'Alzheimer. Ils ont identifié un marqueur biologique très spécifique présent chez 90 % des sujets atteints d'Alzheimer, 72 % des personnes souffrant de troubles cognitifs légers et 36 % des personnes aux fonctions cognitives normales.

Ces résultats ont ensuite été recoupés au sein d'échantillons plus réduits. Dans l'un d'eux, 57 patients atteints de troubles cognitifs légers ont été suivis pendant cinq ans. Le modèle s'est montré efficace à 100 % pour prédire les cas d'Alzheimer, écrivent les auteurs dans l'American Medical Association's Archives of Neurology.

Ils soulignent que la communauté scientifique pense habituellement que "le début du processus pathogène de la maladie d'Alzheimer (...) précède les premiers symptômes de 10 ans ou plus". Mais le fait que les marqueurs biologiques aient été présents chez plus d'un tiers des sujets sans troubles cognitifs suggère que la maladie est active et détectable encore plus tôt qu'on ne l'imaginait.

Les scientifiques étaient en quête d'un marqueur biologique de la maladie d'Alzheimer depuis la fin des années 1990.

LeVif.be, avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires