Allergies: pollens précoces et acariens en force suite à l'hiver clément

18/03/14 à 18:26 - Mise à jour à 18:26

Source: Le Vif

Les pollens sont environ trois semaines en avance cette année à cause des conditions hivernales clémentes, a indiqué mardi Françoise Pirson, allergologue aux Cliniques Universitaires Saint-Luc, contactée par Belga. Ils "prennent d'ailleurs le dessus sur les acariens", également présents en plus grand nombre après un hiver doux.

Allergies: pollens précoces et acariens en force suite à l'hiver clément

© thinkstock

"Les conditions hivernales de cette année ont favorisé une température plus douce dans les habitations et donc une prolifération des acariens et de leurs déjections, à l'origine des allergies", ajoute Anne-Catherine Mailleux, biologiste.

Peu de périodes de gel prolongé ont été recensées durant l'hiver, ce qui est donc "classiquement plus favorable au développement des acariens", ajoute le Dr. Pirson. Cependant, si quelques cas inhabituels d'allergies ont été décelés entre janvier et mars, "on ne peut pas parler d'une explosion des allergies aux acariens à la suite de l'hiver".

Par contre, note cette allergologue, "les pollens sont particulièrement précoces", avec trois à quatre semaines d'avance. "Les symptômes des allergies sont bien présents chez les patients", ajoute-t-elle.

La différence est surtout perceptible par rapport à l'an dernier, nuance Wesley Van Dessel, porte-parole de l'Institut de santé publique (ISP). La saison pollinique du bouleau avait en effet été retardée à cause de la persistance du temps frais.

Les symptômes communs des allergies aux pollens sont des éternuements, le rhume des foins ou encore le nez qui coule.

La prochaine vague pollinique attendue est celle du bouleau, les premiers grains ayant été récoltés les 14 et 15 mars à Bruxelles, précise l'ISP sur le site www.airallergy.be.

En savoir plus sur:

Nos partenaires