50 squelettes découverts sous les toilettes de l'abbaye de Westminster

25/09/15 à 12:04 - Mise à jour à 12:04

Source: De Morgen

Lors de la destruction d'un bloc sanitaire des années 50 à l'abbaye de Westminster à Londres des archéologue ont découvert les restes de 50 personnes datant de la fin du 11ème siècle ou du début du 12ème siècle.

50 squelettes découverts sous les toilettes de l'abbaye de Westminster

Image d'illustration © Reuters

Les restes se composent de crânes et d'os de jambes. Datant de la fin du 11ème siècle ou du début du 12ème, les corps étaient empilés les uns sur les autres sous des tuyaux d'écoulement de l'époque victorienne, révèle le site anglais The Week.

Il y a 500 ans d'ici, les ossements ont probablement été enfouis à cet endroit par les ouvriers occupés à la construction de la nouvelle abbaye, sous l'ordre du roi Henry III. Certains des restes portent en effet les traces de ce grand projet de construction: les crânes sont marqués des coups de pioches des travailleurs de l'époque.

Alors que les saints étaient enterrés avec tous les honneurs au coeur de l'église, les archéologues en ont déduit que les squelettes enterrés à proximité de l'édifice devaient être des membres du haut clergé.

Cette nouvelle découverte fait monter à 3350 le nombre de squelettes découverts jusqu'à ce jour dans l'abbaye anglaise par les archéologues. Ces derniers pensent qu'ils pourraient en trouver encore d'autres. Ils estiment aussi que leur analyse pourra révéler des informations sur l'histoire de l'abbaye sur laquelle subsistent encore de grandes zones d'ombre.

Nos partenaires