3 conseils pour se souvenir des noms

26/11/15 à 11:41 - Mise à jour à 11:47

Source: Bbc

Oublier les noms des personnes est une des failles les plus communes de notre cerveau, mais il y a des moyens d'y remédier.

3 conseils pour se souvenir des noms

© iStock

Pour comprendre pourquoi on oublie les noms des personnes qu'on vient de rencontrer, il faut d'abord savoir comment fonctionne la mémoire humaine. En effet, notre mémoire ne contient pas un système de rangement classifié par catégorie, où l'on pourrait avoir un dossier "noms". Notre cerveau fonctionne plutôt de manière associative, via l'interconnexion de plusieurs informations. C'est aussi la raison pour laquelle notre cerveau, jamais vraiment au repos, rêvasse pendant la journée. Une simple information est associée à une autre, et ainsi de suite.

Notre mémoire permet d'emmagasiner un tas d'informations, mais c'est les associations que l'on fait avec de nouvelles informations qui nous permet de les retenir ou non. Quand on rencontre quelqu'un et qu'on apprend son nom, la mémoire ne se concentre pas sur cette information car elle n'est connecté à aucune autre, vu qu'on ne sait encore rien de la personne. Après la première conversation, les choses commencent à se mettre en place, et on peut commencer à associer la personne à son travail, sa situation familiale, ses passions,...

Le psychologue Tom Stafford donne, dans un article pour la BBC, trois conseils pour pallier ce manque et renforcer sa mémoire des noms :

1. Répéter le nom

La pratique est la clé de l'apprentissage, et la répétition aussi. Cela aide à renforcer la mémoire, de manière générale. De plus, en prononçant le nom de quelqu'un, cela devient un acte personnel. On peut également le lier à la conversation en cours (par exemple, "Au fait, Jean, parle-moi de ta passion pour la pêche").

2. Associer le nom à quelque chose qu'on connait déjà

Le lien fait entre les deux informations peut-être complètement ridicule, ce n'est pas ce qui importe. L'important est d'ancrer le nom dans la mémoire en le reliant à quelque chose de connu. On peut par exemple associer la nouvelle personne à une connaissance qui porte le même nom, tout en dissociant mentalement les différences entre les deux personnes.

3. Associer le nom à une autre information sur la personne

Prenez la premiere chose qui vous vient à l'esprit entre le nom de la personne et quelque chose que vous venez d'apprendre à son sujet. Ce n'est pas grave si les liens faits sont bizarres ou étranges. Après tout, cela reste dans notre mémoire personnelle. Les liens effectués aident alros à créer un réseau d'associations dans la mémoire et à retenir le nom.

En savoir plus sur:

Nos partenaires