26 % des conducteurs téléphonent au volant

13/05/11 à 14:06 - Mise à jour à 14:06

Source: Le Vif

Un Belge sur quatre téléphone au volant avec son GSM en main, indiquent vendredi les résultats d'une enquête de l'Institut Belge pour la Sécurité Routière (IBSR).

26 % des conducteurs téléphonent au volant

© BELGA

26% des automobilistes l'avouent : ils continuent de téléphoner tous les jours au volant, sans kit mains libres. Pour les sms, 24% des personnes interrogées les lisent en conduisant et 16% en envoient. Les appels au volant concernent 52% des hommes contre 43% de femmes. 55% ont entre 30 et 49 ans, 48% moins de 30 ans et 40% plus de 50 ans. Au total, ce sont 53% des conducteurs qui utilisent chaque jour leur GSM en voiture, avec ou sans kit mains libres.

Par ailleurs, seuls 29,5% des personnes qui téléphonent au volant disposent d'un kit mains libres et plus de 18% des conducteurs décrochent pratiquement toujours lorsque leur GSM sonne en voiture. Mais la proportion de conducteurs verbalisés n'est que de 3%. Or les études démontrent que "les conducteurs téléphonant au volant courent de 2 à 9 fois plus de risques d'avoir un accident que leurs semblables qui ne le font pas", souligne l'IBSR.

En outre, des études comportementales ont constaté que les conducteurs qui téléphonent en conduisant réduisent brusquement leur vitesse, adoptent un comportement hésitant et inadéquat. Plus grave, ils "oublient" de regarder 4 signaux routiers sur 10, refusent la priorité 1 fois sur 4, ont tendance à "négliger" les usagers faibles et présentent un temps de réaction plus long que la normale.

Mathilde Perrin, avec Belga

Nos partenaires