2010, année la plus chaude : la faute à qui ?

20/07/10 à 07:50 - Mise à jour à 07:50

Source: Le Vif

De janvier à juin, la température moyenne du Globe a été la plus élevée jamais enregistrée. La faute au réchauffement climatique ? Pas si vite, préviennent les climatologues : "Tous les records sont faits pour être battus. Le problème est de savoir si cela s'inscrit dans une évolution à long terme."

2010, année la plus chaude : la faute à qui ?

© JupiterImages

La planète n'a jamais eu aussi chaud que lors des six premiers mois de 2010. La faute au changement climatique ? Prudents, des experts jugent qu'il faut davantage de recul pour analyser ces chiffres record.

De janvier à juin, la température moyenne du globe (océans et terres) a été la plus élevée jamais enregistrée, selon des mesures de l'Agence américaine de l'océan et de l'atmosphère (NOAA). Elle a atteint 14,2 °C en moyenne, soit 0,68 °C au-dessus de la moyenne du 20e siècle. Des pics de chaleur constatés principalement "entre avril et juin en Europe centrale, dans la partie nord du continent nord-américain, le nord du continent sud-américain, l'Afrique de l'Ouest et le bassin Caraïbes", précise Jean-Pierre Ceron, directeur adjoint de la climatologie à Meteo France.

Un phénomène attribuable au réchauffement climatique ? Les climatologues interrogés par l'AFP estiment qu'il est difficile pour l'heure de lui imputer ces chiffres record. "Les tendances liées au changement climatique, on les évalue sur des décennies et pas à l'échelle de quelques mois, relève le Français Hervé Le Treut. Tous les records sont faits pour être battus, le problème est de savoir si cela s'inscrit dans une évolution à long terme."

D'autant qu'il est extrêmement difficile de faire la part du réchauffement global de la planète (0,7 °C en moyenne depuis un siècle), lié aux émissions de gaz à effet de serre, et des "variabilités" du climat imputables à des phénomènes naturels.

LeVif.be, avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires