10 millions d'Européens manquent de vitamine D

30/03/11 à 13:24 - Mise à jour à 13:24

Source: Le Vif

La carence en vitamine D touche des millions d'Européens et engendrerait de nombreux coûts dans le secteur des soins de santé.

10 millions d'Européens manquent de vitamine D

© Comstock Images

La vitamine D présente des vertus essentielles pour la santé et pour la régénération de la masse osseuse. La conséquence directe d'une carence en vitamines D ? L'ostéoporose, cette maladie est caractérisée par une fragilité de la masse osseuse qui conduit à un risque accru de fractures, en particulier chez les femmes et les personnes âgées.

Plus de 10 millions d'Européens seraient concernés par cette carence, selon les chiffres avancés par DSM, une entreprise internationale active dans les domaines de la santé. Et souvent, ils ne sont pas conscients du problème. Selon DSM, une fracture due à l'ostéoporose a lieu toutes les 30 secondes dans l'Union européenne. Avec le vieillissement de la population, le nombre de fractures de la hanche dans l'UE devrait plus que doubler au cours de la prochaine décennie.

Le soleil source de vitamine D La vitamine D améliore la densité minérale des os, réduit le risque de fractures et augmente la force musculaire. Mais contrairement à d'autres vitamines, elle est peu présente dans les aliments. On la retrouve en petites quantités dans les poissons gras comme le saumon, le maquereau ou encore le hareng, ou d'autres aliments tels que les oeufs, la viande, le lait, etc.

La vitamine D est avant tout une hormone synthétisée dans l'organisme sous l'action de la lumière. Le corps humain doit donc être exposé aux rayons du soleil pendant 15 à 30 minutes par jour (en fonction du type de peau) pour produire cette vitamine.

Il est donc difficile pour les personnes qui sont peu exposées au soleil, comme les personnes âgées, d'avoir un niveau suffisant de vitamine D.

Les compléments pourraient dès lors constituer une solution pour combler ces carences. "Les compléments de vitamine D offrent une stratégie de santé publique à la fois efficace et peu couteuse pour réduire de 20 % les risques de chutes et de fractures", explique le professeur Heike Bischoff-Ferrari de l'université de Zurich.

La lutte contre la carence en vitamine D pourrait permettre aux pays européens de réaliser une économie évaluée à 187 milliards d'euros en soins de santé, selon les chiffres avancés par DSM.

LeVif.be

Nos partenaires