Scandale de la viande de cheval - Mestdagh a détruit les lots de nourriture concernés pour des raisons de traçabilité

06/03/13 à 17:06 - Mise à jour à 17:06

Source: Le Vif

(Belga) Le groupe Mestdagh, notamment connu via l'enseigne Champion, a été mis en cause ces derniers jours dans plusieurs médias pour avoir détruit des lots de nourriture contenant de la viande chevaline. La société a réagi mercredi par un communiqué dans lequel elle indique ne vouloir "prendre aucun risque avec (ses) consommateurs en leur fournissant des produits dont le fournisseur ne peut toujours pas garantir la traçabilité".

Scandale de la viande de cheval - Mestdagh a détruit les lots de nourriture concernés pour des raisons de traçabilité

L'eurodéputé Marc Tarabella (PS) a pour sa part reproché aux supermarchés du groupe de "préférer nourrir les rats que les gens", dans un communiqué mercredi. "Il est scandaleux de constater que des marques préfèrent jeter de la nourriture saine aux ordures plutôt que d'en faire don à des associations ou de la vendre au rabais à des familles ayant du mal à boucler les fins de mois", ajoute le chef de la délégation PS au Parlement européen. Celui-ci plaide ainsi pour un réagencement des lois sur la TVA qui "encourage les supermarchés à jeter plutôt qu'à distribuer". Mestdagh a répondu à ses attaques en annonçant avoir reçu une note de la société Iglo la semaine passée indiquant qu'une série de produits (notamment des boulettes, des lasagnes et du chili con carne) devaient être retirés des rayons. "Nous avons reçu confirmation de la part du CEO d'Iglo que ces produits devaient être détruits et en aucun cas redistribués", a fait savoir le distributeur. Mestdagh précise également que la question de la TVA, qui ne doit pas être payée dans le cas où les produits sont détruits mais doit l'être s'ils sont distribués, n'est pas du tout entrée en question dans la décision de détruire les lots concernés. (JAV)

Nos partenaires