Scandale de la viande de cheval - Les plats retirés pourront être redistribués aux associations caritatives en France

28/02/13 à 15:43 - Mise à jour à 15:43

Source: Le Vif

(Belga) Les plats cuisinés qui ont été retirés de la vente en France en raison de la fraude sur l'origine de la viande avec laquelle ils avaient été préparés, pourront être redistribués aux associations caritatives qui seront informées de leur contenu, a annoncé jeudi le ministre français de la Consommation, Benoît Hamon.

Scandale de la viande de cheval - Les plats retirés pourront être redistribués aux associations caritatives en France

Il a précisé à la radio RMC qu'il existait "une disposition réglementaire qui prévoit qu'on puisse faire le don de produits qui ont connu un défaut d'étiquetage". "Ensuite, c'est aux associations de décider si oui ou non elles acceptent ces dons", a-t-il poursuivi. Mais "ceux qui bénéficieront de ces produits alimentaires ont droit à la réalité sur ce qu'ils mangent", a insisté le ministre. Le scandale a éclaté début février lors de la découverte dans des plats cuisinés surgelés de la marque Findus de viande de cheval à la place de viande de boeuf. L'affaire a essaimé dans toute l'Europe, touchant, outre le géant Findus, d'autres grandes marques comme les charcuteries Fleury Michon, les géants de la grandes distribution Carrefour et Intermarché ou encore la société de surgelés Picard et même la chaîne Ikea, les obligeant à retirer des milliers de plats cuisinés de la vente. Le ministre a toutefois reconnu qu'un tel don pouvait être coûteux pour les associations caritatives, notamment dans le cas des produits surgelés qui nécessitent un transport frigorifique. "On peut aussi comprendre que les associations refusent", a-t-il admis. (CHN)

Nos partenaires