Scandale de la viande de cheval - Le patron de la société française Spanghero clame son innocence

15/02/13 à 10:13 - Mise à jour à 10:13

Source: Le Vif

(Belga) Le président de la société Spanghero, accusé par les autorités françaises d'avoir vendu des centaines de tonnes de viande de cheval faussement estampillées boeuf, a protesté vendredi de l'innocence de l'entreprise.

Scandale de la viande de cheval - Le patron de la société française Spanghero clame son innocence

"Je ne sais pas qui" est à l'origine de la fraude "mais c'est forcément pas nous", a déclaré Barthélémy Aguerre à la radio Europe 1. "J'ai été sidéré" par les accusations des autorités françaises, a-t-il dit. Ces dernières ont déclaré jeudi que Spanghero savait qu'elle revendait comme viande de boeuf de la viande chevaline et qu'elle avait trompé ses clients. "Depuis qu'il y a eu le problème, on a analysé les pains de viande et dans certains, on a trouvé du boeuf et du cheval mélangés, ce qui prouve bien que ce n'est pas Spanghero qui a fait la magouille. "Le gouvernement est allé un peu vite parce que ça met en grande difficulté l'entreprise et les 300 salariés", a ajouté M. Aguerre. Selon l'agence française anti-fraudes, le scandale européen de la viande de cheval faussement étiquetée concerne 750 tonnes de viande qui ont servi à la fabrication de plus de 4,5 millions de plats frauduleux vendus dans 13 pays européens. Selon cette agence, Spanghero, fournisseur de viande des surgelés Findus, a "réceptionné" durant six mois en pains de 25 kilos 750 tonnes de viande de cheval, "avec l'étiquette douanière" correspondant à de la viande de cheval comme l'ont montré les factures saisies entre un trader chypriote et la société française basée dans le sud-ouest. Sur ces 750 tonnes, 550 tonnes ont été livrées à l'usine luxembourgeoise de Comigel étiquetée "Viande boeuf origine UE", mais munie d'un code douanier signalant le cheval. Spanghero s'est rendu coupable d'une "tromperie économique" et sera poursuivi, a déclaré Benoît Hamon, le ministre français de la Consommation. (MUA)

Nos partenaires