Scandale de la viande de cheval - "La toute grande majorité des vétérinaires travaille consciencieusement"

20/02/13 à 17:51 - Mise à jour à 17:51

Source: Le Vif

(Belga) "La toute grande majorité des vétérinaires travaille consciencieusement et nous dénonçons fermement les vétérinaires peu scrupuleux", a indiqué le Docteur Pierre Paindaveine, président de la section équine de l'Union professionnelle vétérinaire (UPV) en réaction à un article paru mardi dans le magazine Moustique.

Scandale de la viande de cheval - "La toute grande majorité des vétérinaires travaille consciencieusement"

Ce dernier a dévoilé que durant plusieurs mois, des chevaux "impropres à la consommation, qui auraient dû être euthanasiés", ont fini dans les assiettes des Belges. La justice belge et l'Agence fédérale pour la sécurité de la chaîne alimentaire (Afsca) étaient au courant de ces pratiques depuis fin 2011. Le magazine souligne encore que les faits qui concernent un marchand de chevaux de Neufchâteau mais également plusieurs abattoirs d'Anvers, Liège, Termonde et Courtrai, n'auraient jamais pu se produire "sans la complicité de vétérinaires peu scrupuleux". L'UPV a désiré réagir à cette attaque en précisant que la grande majorité des vétérinaires travaillaient de manière consciencieuse. Elle demande par ailleurs que "les autorités prennent toutes les mesures pour aider à assumer au mieux l'encadrement de la filière équine pour assurer la santé et le bien-être des chevaux et apporter les meilleures garanties au consommateur". L'Union professionnelle souhaite également, outre l'identification électronique et la possibilité d'exclure certains chevaux de la chaîne alimentaire, "la mise en place d'un réseau d'épidémio-surveillance efficace et d'un meilleur encadrement des traitements médicamenteux, à l'instar de ce qui se passe dans d'autres filières animales". (PVO)

Nos partenaires