Scandale de la viande de cheval - Des lasagnes au boeuf faussement étiquetées en Hongrie

26/02/13 à 12:56 - Mise à jour à 12:56

Source: Le Vif

(Belga) La Hongrie est à son tour frappée par le scandale de la viande de cheval avec l'annonce mardi par les autorités sanitaires de l'identification de lasagnes étiquetées au boeuf mais contenant en fait du cheval.

Scandale de la viande de cheval - Des lasagnes au boeuf faussement étiquetées en Hongrie

Ces lasagnes étaient importées en Hongrie par la société danoise Nowaco et produites par la firme luxembourgeoise Tavola. Tavola est une filiale de la société française Comigel, qui s'approvisionne auprès de Spanghero, mis en cause par les autorités françaises pour avoir faussement étiqueté de la viande de cheval comme viande de boeuf. Spanghero appartient de son côté à la puissante coopérative basque française Lur Berri. Il s'agit du premier cas recensé en Hongrie. "Des lasagnes à la viande de cheval sont également entrées en Hongrie", a indiqué György Pleva, directeur de l'Autorité nationale pour la sécurité alimentaire et de fourrage (Nébih). Les autorités ont effectué une recherche "à la suite d'une notification du Système communautaire d'alerte rapide pour l'alimentation" (RASFF), a-t-il expliqué. "Les produits -- des paquets de lasagnes à la bolognaise de 400 grammes -- sont arrivés en Hongrie en décembre 2012, par la chaîne de distribution Nowaco", a-t-il ajouté. Ils ont été importés en Hongrie par Tavola en provenance de la République tchèque. Le grossiste hongrois a déjà suspendu la vente du produit. Le 20 février, les autorités tchèques avaient annoncé la découverte de la viande de cheval non-déclarée dans des lasagnes surgelées, produites par Tavola et distribuées par Nowaco. (PVO)

Nos partenaires