Scandale de corruption en Turquie: le préfet de police d'Istanbul renvoyé

19/12/13 à 13:05 - Mise à jour à 13:05

Source: Le Vif

(Belga) Le préfet de police d'Istanbul, Hüseyin Capkin, a été démis jeudi de ses fonctions dans le cadre d'une vaste affaire de corruption lancée mardi qui vise des proches du Premier ministre turc Recep Tayyip Erdogan, ont rapporté les médias turcs.

Avant M. Capkin, une trentaine d'autres hauts gradés de la police ont été sanctionnés depuis trois jours, accusés par leur hiérarchie et le gouvernement d'avoir "abusé de leurs pouvoirs" dans cette enquête, a précisé la chaîne d'information CNN-Türk. Mercredi, au lendemain d'un coup de filet spectaculaire des polices d'Istanbul et d'Ankara, cinq subordonnés de M. Capkin, notamment ceux chargés de diriger l'enquête, ont été mutés à d'autres postes par le ministère de l'Intérieur. Les autorités gouvernementales, et notamment le vice-Premier ministre Bülent Arinç, ont notamment reproché à ces responsables policiers de n'avoir pas informé leurs supérieurs de la progression de leur enquête. Une quarantaine de personnes soupçonnées de corruption, de fraude et de blanchiment d'argent étaient toujours gardées à vue jeudi, dont les fils des ministres de l'Economie, de l'Intérieur et de l'Environnement, le patron de la banque publique Halk Bankasi, Suleyman Aslan, et le maire du district stambouliote de Fatih, Mustafa Demir, un membre du Parti de la justice et du développement (AKP) au pouvoir. Une vingtaine d'autres responsables policiers se sont vu signifier leur mutation ces deux derniers jours, ont indiqué les médias turcs en citant des sources gouvernementales. (Belga)

Nos partenaires