Viande de cheval : le panel des contrôles a été élargi en Belgique

15/02/13 à 13:57 - Mise à jour à 13:57

Source: Le Vif

Le panel des contrôles menés dans le cadre de l'affaire de la viande de cheval a été élargi en Belgique, a indiqué vendredi le SPF Economie. Les résultats des contrôles visant à détecter la présence ou non de viande de cheval dans des produits censés contenir du boeuf seront connus début de la semaine prochaine.

Viande de cheval : le panel des contrôles a été élargi en Belgique

© Reuters

Le "scope", soit le panel des produits, a été élargi. Des contrôles ont d'abord été menés sur des lasagnes avant d'être étendus aux produits de viande hachée. Les contrôles ne visaient dans un premier temps que les grandes surfaces avant de concerner aussi les petits magasins et les producteurs. Les résultats de ces contrôles devraient être connus début de la semaine prochaine, a précisé le SPF Economie.

L'Agence fédérale pour la sécurité de la chaîne alimentaire (AFSCA) est chargée de mener des contrôles visant à détecter la présence ou non de phénylbutazone, un anti-inflammatoire pour les chevaux, qui rendrait la viande impropre à la consommation.

L'affaire a éclaté avec la découverte la semaine dernière en Grande-Bretagne de lasagnes de la marque Findus contenant de la viande de cheval estampillée boeuf. De la viande de cheval a également été trouvée pour la première fois dans un lot de lasagnes surgelées vendues en Allemagne.

L'Union européenne a demandé à ses Etats membres de procéder à une campagne de 2.500 tests ADN sur les plats de boeuf et a demandé de réaliser quelque 4.000 contrôles pour détecter la présence éventuelle de phénylbutazone.

En savoir plus sur:

Nos partenaires