Une "super-bactérie" résistante aux antibiotiques dans un 2e hôpital de Los Angeles

05/03/15 à 08:50 - Mise à jour à 08:50

Source: Belga

L'hôpital Cedars-Sinai de Los Angeles pourrait avoir infecté à son insu près de 70 patients avec une "super-bactérie" résistante aux antibiotiques, a annoncé le centre médical mercredi, un mois après une alerte similaire dans un autre hôpital de la ville.

Une "super-bactérie" résistante aux antibiotiques dans un 2e hôpital de Los Angeles

L'hôpital Cedars-Sinai à Los Angeles. © REUTERS/Benoît Tessier

L'hôpital renommé, qui traite notamment les vedettes d'Hollywood, a indiqué que quatre patients ont reçu un diagnostic confirmant l'infection par la bactérie carbapénèmes Enterobacteriacea (CRE), déjà responsable du décès de deux patients le mois dernier dans l'hôpital UCLA Health System de Los Angeles (Californie, ouest).

Dans les deux cas, les bactéries ont apparemment été transmises par des instruments chirurgicaux contaminés -des duodénoscopes-, utilisés pour diagnostiquer et traiter des problèmes dans le pancréas et la vésicule biliaire.

"Malgré le fait que Cedars-Sinai ait méticuleusement suivi le protocole de désinfection" recommandé par le manufacturier, l'hôpital "a identifié un total de quatre patients infectés par la CRE", a affirmé l'hôpital.

"Par excès de prudence", le centre médical a fait parvenir une lettre à 68 patients ayant été traités par le duodénoscope entre août 2014 et février 2015.

Les responsables de l'hôpital ont affirmé développer des outils d'auto-diagnostique pour les patients qui risquent d'être contaminés par la "super-bactérie".

Le mois dernier, l'hôpital UCLA Health System avait annoncé que la "super-bactérie" avait contribué à la mort de deux patients, ainsi qu'au moins sept autres contaminations.

La bactérie CRE est résistante à la plupart des antibiotiques, et est particulièrement dangereuse dans un contexte hospitalier, où les patients peuvent avoir un système immunitaire faible.

En savoir plus sur:

Nos partenaires