Une protéine capable de contrer l'Alzheimer

20/03/14 à 13:30 - Mise à jour à 13:30

Source: Le Vif

Les chercheurs de l'Université d'Harvard viennent de découvrir l'existence d'une protéine capable de protéger le cerveau du vieillissement et des maladies neurodégénératives comme l'Alzheimer.

Une protéine capable de contrer l'Alzheimer

© Thinkstock

Dans le cadre d'une étude sur la maladie d'Alzheimer, parue ce mercredi 19 mars dans la revue scientifique Nature, les chercheurs viennent de mettre en évidence une protéine qui protégerait les neurones vieillissants de différentes agressions, y compris des protéines anormales observables dans la maladie d'Alzheimer.

Baptisée REST, la protéine identifiée est active durant le développement cérébral du foetus et se réactive plus tard dans la vie de l'individu afin de protéger son cerveau de la dégénérescence liée à l'âge.

Les chercheurs ont toutefois observé que chez les patients atteints d'Alzheimer et de trouble cognitif léger, la protéine était absente des régions cérébrales impliquées dans le développement de la maladie.

Ils suggèrent ainsi que l'accumulation de protéines anormales liées à l'Alzheimer et à d'autres maladies neurodégénératives peut ne pas expliquer, à elle seule, l'apparition de la démence, mais qu'elle pourrait s'accompagner d'une défaillance du système de défense du cerveau.

Si c'est le cas, de nouveaux traitements de la démence pourraient voir le jour, explique Bruce Yankner, professeur du département de génétique à la Harvard Medical School et responsable de l'étude. "Si l'on parvenait, grâce à un médicament, à activer les gènes responsables de ce système de défense et à maintenir des taux élevés de REST chez les patients, il serait alors possible d'agir préventivement sur la maladie ou de retarder son apparition".

Les recherches se poursuivent tandis qu'une autre étude vient récemment de révéler qu'une simple prise de sang pourrait permettre de déterminer, avec 90% de certitude, si une personne en bonne santé risque ou non de développer la maladie.

Nos partenaires