Un virus incurable et mystérieux ravage la population indigène d'Australie

26/04/18 à 12:23 - Mise à jour à 12:23

Source: The Guardian

Découvert un peu avant le VIH, le HTLV-1, un des virus les plus mortels pour l'homme, est en train de se propager dans la communauté aborigène d'Australie, rapporte le Guardian. Sans qu'une réponse coordonnée des autorités soit apportée.

Comme beaucoup de virus, le T-lymphotrope humain de type 1 (HTLV-1) se transmet par contact sexuel, transfusion sanguine et à travers l'allaitement maternel. Une fois le patient infecté, il peut développer une forme mortelle de leucémie. Le HTLV-1 provoque également une inflammation de la moelle épinière conduisant à une paralysie, une maladie pulmonaire sévère connue sous le nom de bronchectasie et d'autres maladies inflammatoires, détaille le Guardian. Il n'existe à ce jour aucun traitement. Le virus peut parfois tuer son hôte en à peine quelques semaines.
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 3 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Vif/l'Express bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur LeVif.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Nos partenaires