Un rapport alarmant sur les effets néfastes du travail de nuit sur la santé

22/06/16 à 16:21 - Mise à jour à 16:29

Source: Le Vif

Dans un rapport intitulé " Evaluation des risques sanitaires liés au travail de nuit " et publié ce mercredi 22 juin, l'Agence nationale de sécurité sanitaire de l'alimentation, de l'environnement et du travail (ANSES) en France dresse un tableau alarmant de l'impact du travail de nuit sur la santé. Les experts évoquent notamment des risques de maladies cardiovasculaires et de cancers.

Un rapport alarmant sur les effets néfastes du travail de nuit sur la santé

Un homme travaillant la nuit. © Getty Images/iStockphoto

3,5 millions de personnes concernées

Le travail de nuit se définit par un emploi exercé entre 21h et 6h du matin. En 2012, la population concernée représentait 3,5 millions de personnes, soit 15,4% de salariés. Cette population a augmenté en 20 ans et ne cesse d'augmenter. Selon un groupe d'experts scientifiques mandaté par l'ANSES, elle serait plus propice à un risque sanitaire lié au travail de nuit.

Risque de cancers

S'appuyant sur des études scientifiques, les experts concluent que le travail de nuit influerait sur "les facteurs de risques psychosociaux et les troubles du sommeil" mais aussi, avec un "effet probable sur les risques de cancer". Les femmes, qui représentent 9,3 % des travailleurs de nuit en 2012, seraient plus touchées ou auraient plus de chance d'avoir un cancer du sein. Quant aux hommes, 21,5% de travailleurs de nuit seraient frappés par le cancer de la prostate.

Recommandations

L'agence recommande d'exercer occasionnellement un travail de nuit comme le souligne le Code du travail. Enfin, elle préconise une surveillance médicale des travailleurs de nuit.

Par : Johanna Bukasa-Mfuni

En savoir plus sur:

Nos partenaires