Un hôpital américain réussit enfin à se débarrasser de son McDonald's

19/08/15 à 07:45 - Mise à jour à 07:45

Source: Belga

Le groupe hospitalier américain Cleveland Clinic a annoncé mardi qu'il allait se débarrasser d'un restaurant McDonald's installé dans ses locaux depuis vingt ans, après une décennie passée à batailler pour le pousser vers la sortie.

Un hôpital américain réussit enfin à se débarrasser de son McDonald's

© REUTERS/Jim Young

"Ce n'est pas seulement la question de McDonald's, c'est une volonté plus large de Cleveland Clinic d'essayer de transformer la discussion pour ne plus parler de 'soins des malades' mais de 'soins de santé'", a déclaré une porte-parole du groupe, Eileen Sheil, à l'AFP.

Ses hôpitaux et centres de santé avaient déjà arrêté de vendre barres chocolatées et boissons sucrées et interdit les friteuses aux cafeterias et restaurants opérant dans leurs locaux... A l'exception de ce McDonald's, installé dans un hôpital du groupe à Cleveland, dans le nord des Etats-Unis, depuis vingt ans. Malgré l'insistance de l'hôpital, les propriétaires de la franchise ont toujours refusé de quitter les lieux avant l'échéance de leur bail, signé pour vingt ans.

"C'est l'un des McDonald's les plus fréquentés du nord de l'Ohio", reconnait Eileen Sheil.

Le bail se termine fin septembre et le groupe ne cherchera pas de repreneur pour la franchise. Le McDonald's fermera même finalement en avance, le 18 septembre, car son actuel propriétaire prend sa retraite à cette date et déménagera en Floride, a-t-elle précisé.

Cette annonce entre dans le cadre d'un effort plus vaste visant à aider les 44.000 employés et millions de patients de Cleveland Clinic à faire de meilleurs choix pour leur santé, selon le groupe. Il a déjà interdit de fumer autour de ses centres, arrêté d'employer des fumeurs et a ouvert des salles de gym et des programmes de santé pour ses travailleurs.

En savoir plus sur:

Nos partenaires