Un étudiant sur cinq risque de souffrir d'une dépression

22/10/15 à 08:33 - Mise à jour à 08:36

Source: Belga

Un cinquième des étudiants qui suivent un cursus à l'université ou en haute école court le risque de souffrir d'une dépression. Cette proportion est de 13% sur l'ensemble de la population.

Un étudiant sur cinq risque de souffrir d'une dépression

© istock

Selon une étude de la KU Leuven relayée jeudi par les journaux de Mediahuis, les difficultés psychologiques proviennent souvent de la transition entre l'enseignement secondaire et le supérieur.

Un étudiant sur sept souffre effectivement de troubles psychologiques. Un sur 20 pense parfois au suicide, révèle également l'étude menée par le professeur Ronny Bruffaerts durant l'année académique 2012-2013 sur des milliers d'étudiants.

A leur arrivée dans le supérieur, les jeunes sont confrontés à de nombreux défis: "ils sentent la pression de réussir, la structure familière du secondaire disparait, ils doivent construire un réseau social et apprendre à étudier", commente M. Bruffaerts.

Pour aider les étudiants à faire face à leurs difficultés, la KU Leuven a créé "MindMates", un projet de sensibilisation à la santé mentale.

En savoir plus sur:

Nos partenaires