Un enfant sur 25 naît par FIV en Belgique

20/06/13 à 15:10 - Mise à jour à 15:10

Source: Le Vif

La première fécondation in vitro en Belgique fête ses 30 ans. Avec ses 34 centres de fertilité, le pays reste à la pointe puisqu'un enfant sur 25 naît suite à une FIV. Si l'on regroupe tous les traitements de fertilité, ce chiffre monte même à un enfant sur douze.

Un enfant sur 25 naît par FIV en Belgique

© EPA

Des médecins des quatre coins du monde se sont rendus sur le campus de l'AZ à Jette (désormais UZ Bruxelles) pour y acquérir des connaissances et de l'expérience. "Les spécialistes de la fertilité à Bruxelles ont également écrit l'histoire lorsqu'ils ont introduit, au début des années 90, la technique ICSI, ou injection intra-cytoplasmique de spermatozoïde", raconte leur successeur, le professeur Herman Tournaye, chef du Centrum voor Reproductieve Geneeskunde (CRG ou Centre de Reproduction Humaine) de l'UZ Bruxelles. Grâce à cette technique, le spermatozoïde est directement injecté dans l'ovule à l'aide d'une aiguille. "Cela permet d'aider encore plus de couples", se félicite le professeur Tournaye.

"La technique ICSI a certainement été une percée majeure", témoigne également le professeur Thomas D'Hooghe de l'UZ Louvain. "Mais il est nécessaire que nous attirions l'attention sur l'aspect de la sécurité. Les parents ont également le droit de savoir quelles sont les chances d'anomalies chromosomiques chez le nouveau-né." Le professeur D'Hooghe est aussi d'avis que l'ICSI est trop souvent appliquée, parfois par facilité. "La devise devrait être: FIV si possible, ICSI si nécessaire", ajoute Thomas D'Hooghe.

Selon le professeur, un autre bond en avant a été réalisé dans le domaine du diagnostic génétique, pour prévoir les risques d'anomalies génétiques. Et le rôle de pionnier joué par la Belgique dans le traitement de la fertilité porte aujourd'hui ses fruits. "Nous sommes en Belgique les leaders mondiaux du traitement chirurgical de l'endométriose", se réjouit Thomas D'Hooghe. "Cela aussi, nous le devons à l'expertise en matière de fertilité."

La Belgique compte aujourd'hui 34 centres de fertilité: 16 centres B, qui offrent le traitement complet, et 18 centres A ou centres satellites. Les centres belges affichent un taux de réussite entre 25% et 29%, soit un résultat élevé sur le plan international. Un enfant sur 25 est désormais né par fécondation in vitro (FIV) en Belgique. En comptant tous les traitements de fertilité (thérapies hormonales, procédures d'insémination entre autres), cette proportion monte à un enfant sur douze.

Nos partenaires