Un élève sur quatre fume à l'école

21/01/15 à 07:59 - Mise à jour à 07:59

Source: Belga

En Belgique, un élève francophone sur quatre fume dans l'enceinte scolaire, ressort-il d'une enquête de l'UCL, relayée mercredi par Le Soir, qui met en lumière l'influence négative des leaders d'opinion dans ce phénomène.

Un élève sur quatre fume à l'école

Illustration. © iStock Photos

Le projet européen Silne fédère des chercheurs de six pays qui ont focalisé leur attention sur les écoles secondaires de villes moyennes, dont Namur pour la Belgique.

Alors qu'en Europe, un élève de 3e et 4e années du secondaire sur six environ est fumeur régulier, à Namur ils sont un sur quatre (24,5%), soit le second plus haut taux derrière l'Italie.

Il ressort de l'étude que l'influence des pairs joue un rôle primordial. Les ados ont la "cigarette sociale". Les fumeurs réguliers ont tendance à être moins isolés que les non-fumeurs et les élèves les plus populaires au sein de l'école sont fumeurs réguliers.

Les chercheurs estiment que si les élèves populaires dans un réseau social permettent de diffuser le tabagisme, d'autres élèves populaires doivent être tout autant capables du contraire.

En savoir plus sur:

Nos partenaires