Tout ce que vous devez savoir sur le flirt

30/01/16 à 10:16 - Mise à jour à 10:16

Business Insider a listé les choses importantes à savoir sur le flirt, en se basant sur différentes études scientifiques.

Tout ce que vous devez savoir sur le flirt

/ © iStockphoto

Compter fleurette, badiner, marivauder, autant de termes pour désigner le flirt, cette pratique innocente qui consiste à séduire. Le site Business Insider a listé tout ce qu'il faut savoir sur le flirt, en se basant sur différentes études scientifiques.

1. Les couples aussi doivent flirter

Comme pour Tinder et les sites de rencontres, le flirt est souvent associé à la vie de célibataire. Pourtant, les couples ont aussi un grand besoin de flirter.

Après avoir étudié 164 couples mariés, lors d'une étude en 2012, le chercheur de l'Université de Kentucky, Brandi Frisby a remarqué que la plupart flirtait pour entrenir la flamme et "créer un monde privé avec leur époux".

2. Les gens aiment séduire pour différentes raisons

Dans une revue spécialisée datant de 2004, le professeur David Dryden Henningsen a identifié six motivations différentes au flirt.

Il peut s'agir de vouloir attirer quelqu'un dans son lit. Ou, tout simplement, pour le plaisir, nombreux sont ceux à considérer le flirt comme un sport. Certains veulent avoir un aperçu de la vie à deux. Les couples peuvent (et doivent) parfois avoir recours au flirt de temps à autres afin de développer leur intimité. Pour d'autres, il s'agit d'améliorer leur estime de soi. Cela peut n'être que pure manipulation dans le simple but d'obtenir quelque chose.

Toujours selon cette étude, il semblerait que les hommes soient plus enclins à flirter pour des raisons sexuelles alors que les femmes voudraient se mettre en couple.

3. Il y a de meilleures façons que d'autres pour engager une conversation

Pour une étude publiée dans le journal Sex Roles, un psychologue de l'Université d'Alaska a demandé à 600 individus de noter l'efficacité de trois catégories de phrases d'initiation à un flirt. On a les phrases d'accroche "brise glace", un peu bateau, parfois drôles mais qui peuvent vite devenir ringardes. Il y a aussi les simples questions ouvertes, souvent anodines. Pour aborder quelqu'un qui nous plait, on peut faire appel à une approche plus directe et lui offrir un verre par exemple.

Alors que les hommes avaient tendance à apprécier les approches directes, les femmes préféraient être abordées avec plus de subtilité, par des questions indirectes et anodines. En revanche, les individus interrogés ont été peu nombeux à préférer les "phrases d'accroches."

4. Les hommes surestiment souvent l'intérêt des femmes

Plusieurs études soutiennent l'idée que parmi les couples hétérosexuels, les hommes surestiment l'intérêt sexuel que ces dames auraient pour eux. Pour les femmes, ce serait l'inverse, elles auraient tendance à ne pas percevoir l'intérêt que les hommes leur portent.

5. Une caractéristique attirante peut varier d'un genre à l'autre

Selon une autre étude datant de 2011, Jessica Tracy, une psychologue de l'Université de British Columbia, les femmes et hommes hétérosexuels ne sont pas toujours d'accord sur l'expression faciale qui leur plaît le plus. Après avoir montré aux individus interrogés divers visages, Tracy a fait deux petites découvertes. Il en est ressorti que la joie rendait les femmes plus séduisantes, mais était l'une des expressions les moins attirantes chez les hommes. La fierté en revanche, était l'expression qui convenait le mieux aux hommes mais n'était pas du tout attirante pour une femme.

6. La subtilité a un rôle important

Le psychologue de l'Université du Nouveau Mexique, Steven W. Gangestad, affirme dans le magazine Psychology Today que le flirt constitue un "processus de négociation" après les premiers instants d'attirance. Il s'agit, entre autres, d'une façon subtile de tester le terrain, sans dire les choses de façon explicite. "Le flirt devient alors un élément qui attire l'attention," ajoute-t-il.

7. Il ne s'agit pas forcément d'être la personne la plus attirante

Le flirt, c'est surtout montrer qu'on est disponible. Au cours de ses études, Monica Moore, psychologue de l'Université de Webster, s'est rendue compte que les individus qui souriaient et maintenaient un contact visuel étaient plus souvent abordés que ceux qui n'étaient "que" beaux.

8. Le contact visuel est un des éléments clef

Vous l'auriez compris, le constat visuel est primordial. Attention, il ne faut pas avoir l'air d'un psychopathe pour autant. Dans une étude, des chercheurs ont réuni 48 couples d'étudiants de sexe opposé. Ils ont demandé à certains de passer deux minutes à se regarder dans les yeux. Pour d'autres, il s'agissait de regarder les mains du partenaire. Le troisième groupe devait compter le nombre de clignements d'yeux.

Les partenaires qui s'étaient regardés, rapportaient des sentiments d'affection alors que ce n'était pas le cas de ceux qui devaient effectuer les autres tâches.

9. Il faut aller au-delà du simple papotage

Vous savez surement que le fait de poser des questions à la personne que vous aimez est une bonne idée. La difficulté est de savoir poser les bonnes questions.

Selon une étude de l'université de New York datant de 1997, les individus ressentent de l'attachement lorsqu'on leur pose des questions plus intimes.

Pour la petite anecdote, six mois après l'étude, deux des participants à l'enquête sont même tombés amoureux l'un de l'autre. Un résultat intrigant mais pas représentatif selon ses auteurs.

>>> Lire aussi: Pour choisir son partenaire, c'est la taille qui compte

Source: Business Insider

MH D

En savoir plus sur:

Nos partenaires