Tabac: les non-fumeurs n'y échappent pas

06/12/10 à 09:54 - Mise à jour à 09:54

Source: Le Vif

La cigarette est de plus en plus stigmatisée, mais reste tolérée dans les bars, les fêtes ou à la maison. Les non-fumeurs se retrouvent ainsi involontairement exposés aux dangers qu'elle représente.

Tabac: les non-fumeurs n'y échappent pas

© Thinkstock

Le tabagisme passif consiste à inhaler involontairement de la fumée de cigarette. Celle-ci résulte à environ 85 pour cent de la combustion de la cigarette tandis que les 15 pour cent restants passent prioritairement par les poumons du fumeur avant d'être rejetés dans l'air. Toute cette fumée est respirée par les fumeurs eux-mêmes, mais aussi par les non-fumeurs de leur entourage.

Les jeunes enfants dont les parents fument sont les principales victimes du tabagisme passif. Autrefois, les personnes travaillant étroitement avec des fumeurs dans de petits espaces étaient également exposées à la fumée de cigarette. Heureusement, il est désormais interdit de fumer dans les espaces publics et donc sur le lieu de travail.

Les conséquences A court comme à long terme, le tabagisme passif est dommageable pour la santé. A court terme, des irritations au niveau des yeux, du nez et de la gorge peuvent apparaître tandis que les maux de tête et les nausées ne sont pas rares. En outre, le tabagisme passif diminue la sensation de goût et amplifie la fatigue.

A long terme, les conséquences sont plus graves. Le tabagisme passif chez les adultes augmente les risques de cancer du poumon de 20 à 30 pour cent. Dans le cas des maladies cardiaques, les risques augmentent de 25 à 35 pour cent. Les problèmes respiratoires tels que la bronchite chronique, l'asthme et les allergies sont également aggravés par le tabagisme passif.

Vulnérabilité Certaines personnes sont particulièrement sensibles aux conséquences du tabagisme passif. Les enfants, par exemple, courent le risque de souffrir d'otite moyenne. Les troubles respiratoires sont également plus fréquents chez les enfants vivant en présence de fumeurs. En outre, le risque de mort subite chez les nourrissons confrontés aux odeurs de cigarette est plus important.

Enfin, si le tabagisme est dangereux pour les femmes enceintes, le tabagisme passif l'est tout autant puisque le foetus entre indirectement en contact avec la fumée de cigarette. Accouchement prématuré ou avortement spontané du foetus en sont les conséquences.

Levif.be

En savoir plus sur:

Nos partenaires