Sida: Des tests de dépistage à faire soi-même dès mercredi dans les pharmacies

22/11/16 à 15:20 - Mise à jour à 16:38

Source: Belga

Les autotests de dépistage du VIH, qui permettent à chacun de savoir s'il doit s'inquiéter d'une éventuelle infection par le virus du sida, seront disponibles à partir de mercredi en pharmacie, rapportent mardi les journaux Het Nieuwsblad, De Standaard et Het Belang van Limburg.

Sida: Des tests de dépistage à faire soi-même dès mercredi dans les pharmacies

© Reuters

Les autotests de dépistage du VIH, qui permettent à chacun de savoir s'il doit s'inquiéter d'une éventuelle infection par le virus du sida, seront disponibles à partir de mercredi en pharmacie. Ces autotests permettent de détecter une infection au VIH datant de plus trois mois.

En Belgique, 1.001 nouveaux cas de VIH ont été rapportés en 2015, soit une moyenne de 2,7 diagnostics de VIH par jour, a fait savoir lundi l'Institut scientifique de santé publique (ISP) dans son rapport annuel.

Pour lutter contre le virus, un dépistage précoce demeure efficace, car le risque de mortalité d'un patient diagnostiqué tardivement est seize fois supérieur à celui d'un patient diagnostiqué précocement.

Les autotests seront disponibles en pharmacie à partir de mercredi sans prescription médicale. Les personnes devront simplement réaliser un test sanguin pour obtenir le résultat quinze minutes plus tard.

Le lancement de cet autotest vise également à rendre plus accessible le dépistage. "Il existe de trop nombreux freins aux offres de dépistages existantes, comme la peur de la maladie, le manque de perception du risque ou encore l'anticipation de la stigmatisation", explique Thierry Martin, président de la Plate-Forme Prévention Sida.

L'Institut de Santé Publique (ISP) publie également une brochure d'informations relative à l'utilisation de ce nouvel outil. La ministre de la Santé Maggie De Block (Open Vld) soutient cette initiative. "Les autotests doivent bien entendu être effectués correctement, mais il est tout aussi essentiel de bien interpréter les résultats. Cette brochure permettra de guider nos citoyens ainsi que les organisations de prévention et toutes les organisations de soins de santé", dit-elle.

Si le résultat du test est positif, la personne peut se rendre chez son médecin ou dans un centre de dépistage pour analyse. Ainsi, le test peut être confirmé à 100 pc.

Par ailleurs, toute personne diagnostiquée avec le VIH sera remboursée dès le mois prochain pour son traitement médicamenteux.

La Commission Santé publique de la Chambre doit également se pencher ce mardi sur l'amendement proposé par la ministre De Block qui autoriserait que des tests HIV soient effectués par des personnes sans formation médicale, comme les travailleurs sociaux ou les collaborateurs d'associations sans but lucratif actifs dans le domaine de la prévention du VIH.

Nos partenaires