Se sentir vieux nuit à la santé

17/02/16 à 16:38 - Mise à jour à 18/02/16 à 09:58

Les personnes qui se sentent plus âgées qu'elles ne le sont réellement ont plus de risques que les autres de finir à l'hôpital, selon une étude.

Se sentir vieux nuit à la santé

© iStock

L'étude a été publiée dans la revue Health Psychology. Elle nous assure qu'il vaut mieux se sentir jeune et en pleine forme physique que l'inverse. En effet, se sentir plus vieux que son âge réel augmenterait les risques d'atterrir à l'hôpital.

Ces résultats se basent sur trois études menées, entre 1995 et 2013, sur 10.000 personnes âgées de 24 à 102 ans. Ces personnes ont été questionnées sur leur ressenti par rapport à leur âge. Ceux qui ont déclaré "se sentir plus vieux" avaient, selon ces études, 10 à 25% de risques supplémentaires de se faire hospitaliser dans les deux à dix ans qui suivent.

Durant l'étude, les participants ont dû donner l'âge qu'ils avaient l'impression d'avoir, ainsi que des informations sur des maladies précédemment diagnostiquées, comme le diabète, une maladie cardiaque ou encore de l'ostéoporose. Ils ont également dû répondre à un questionnaire visant à détecter d'éventuels symptômes de dépression. Ils ont aussi fait un état de leurs hospitalisations dans l'année précédente.

Les résultats sont édifiants : les personnes qui ont un ressenti négatif par rapport à leur âge ont tendance à présenter des signes de dépression, à être en moins bonne santé, et même à avoir un déclin cognitif plus rapide. Selon Yannick Stephan (Université de Montpellier), auteur principal de l'étude, le fait de se sentir vieux a de l'importance. "Des études précédentes ont déjà démontré que cela pouvait affecter votre bien-être" ou engendrer d'autres problèmes de santé.

En tenant compte de tous les facteurs, les chercheurs pensent que cela pourrait être un critère fiable pour surveiller les personnes avec un plus grand risque d'être hospitalisées dans le futur. Et ainsi les aider à prévenir, en leur proposant de l'activité physique ou des programmes pour diminuer le risque de dépression et de maladie chronique.

En savoir plus sur:

Nos partenaires