Santé: le patient belge s'estime bien informé

20/10/15 à 18:00 - Mise à jour à 18:00

Source: Belga

Une récente étude, réalisée à l'initiative de l'entreprise pharmaceutique MSD Belgium, souligne la confiance qu'a le patient dans la bonne qualité de ses connaissances concernant sa pathologie. Une certitude qui n'est pas toujours partagée par les professionnels de la santé (médecins généraliste, spécialistes ou pharmaciens).

Santé: le patient belge s'estime bien informé

© Thinkstock

MSD remettait aussi mardi, en collaboration avec l'INAMI, ses "Well Done Awards" récompensant les organismes qui cherchent à promouvoir la littératie (les connaissances de base) en santé en Belgique.

Les enquêteurs ont sondé cette année 405 patients atteints d'une maladie chronique (diabète de type 2, hypertension ou asthme) et 360 soignants. Les premiers s'estiment bien informés (note de 7,7/10), les seconds sont moins convaincus (6,8/10).

Les patients se renseignent principalement auprès de leur médecin, puis de leur pharmacien mais vont finalement peu (34%) chercher d'informations ailleurs, sur des sites internet spécialisés, par exemple. Les soignants pensent pourtant que 58% des patients consultent d'autres sources d'information.

Pour ce qui est de l'adhésion du patient au traitement, la perception diffère fort également, selon que l'on soit malade ou soignant. Côté patient, 73% estiment suivre totalement les prescriptions du médecin, les soignants ne sont eux que 9% à le penser.

De même, 86% des patients interrogés disent qu'il leur est facile de suivre scrupuleusement les consignes du médecin, alors que seuls 40% des soignants ont le même sentiment.

"Dans l'ensemble, le patient est satisfait des informations qu'il reçoit du corps médical mais il en demande plus", indique Stephan Van den Broucke, professeur en psychologie de la santé et en prévention à l'UCL. "Une approche pluridisciplinaire visant à améliorer la littératie en santé serait donc nécessaire". Dans cet ordre d'idées, l'INAMI et MSD organisaient cette année la troisième édition des "Well Done Awards".

Dans la catégorie "First Line" récompensant les acteurs de première ligne, le projet "Met Haar" de Médecins du Monde l'a emporté pour son initiative visant à fournir un accès à l'information sanitaire et aux soins aux femmes vulnérables. Le programme du Psychiatrisch Ziekenhuis Bethaniënhuis de Zoersel qui met l'accent sur une communication approfondie entre patients et soignants a été récompensé dans la catégorie "Specialty Care", alors que le "Community Award" est revenu à la "Carte Soins de Santé en Belgique" élaboré par la ville d'Anvers.

En savoir plus sur:

Nos partenaires