Risquez-vous le burn-out ? Faites-ce test pour le savoir !

13/11/14 à 14:00 - Mise à jour à 14:23

Source: L'express

Nos confrères de L'Express en collaboration avec le cabinet Technologia ont développé un test en ligne afin d'évaluer les risques de tout un chacun de subir un épuisement professionnel. Après avoir répondu à quelques questions, vous saurez si ce risque de burn-out est faible, moyen ou beaucoup plus élevé, histoire de tirer la sonnette d'alarme à temps.

Risquez-vous le burn-out ? Faites-ce test pour le savoir !

© istock

Burn-out, le nouveau terme à la mode, avec le stress, il constitue les nouveaux maux de notre ère. Des millions de travailleurs en Europe, tous secteurs confondus, sont exposés au quotidien à un éventuel épuisement professionnel suite à une charge de travail trop importante, des horaires difficiles à respecter, l'exigence démesurée subie ou imposée à soi-même, le manque de reconnaissance, la faible autonomie, la délicate équation entre vie professionnelle et vie familiale...Au-delà du psychologique, le burn-out peut aussi se manifester par des maux physiques, comme des rhumes à répétition, des problèmes de dos, ou des difficultés à dormir sereinement.

Le cabinet français Technologia est spécialisé dans la prise en charge des risques psycho-sociaux au travail, il a créé un test composé de 20 questions courtes destinées à mesurer le degré d'exposition à l'épuisement professionnel. Jean-Claude Delgènes est le fondateur et directeur de Technologia, il avance sur le site de L'Express que le test qu'il a mis sur pied permet d'induire un début de réflexion personnelle sur sa propre situation. Avant même de le commencer, Jean-Claude Delgènes conseille de se poser le plus honnêtement possible la question à soi-même: à quel niveau d'exposition pensé-je être? Jusqu'à quel point est-ce que je me sens menacé? Après seulement, il avance que l'on peut en quelque sorte vérifier (ou pas!) son intuition première. Il recommande ensuite aux personnes qui auront répondu aux questions d'en discuter avec leur entourage proche.

Pas un test clinique approfondi

Que faire alors dans le cas où le test révèle un haut niveau de burn-out ? Jean-Claude Delgènes conseille: "Première chose : faire la part, dans cet état de fatigue prolongée, ce qui relève du travail et de la vie personnelle - même si, j'en conviens, les deux sont toujours étroitement mêlés. Il importe également d'essayer d'identifier les facteurs sur lesquels vous pouvez agir et ceux qui vous échappent." Attention, prévient-il, ce questionnaire ludique et rapide (même si sérieux) ne prétend pas être un test clinique approfondi, il est très important de ne pas décontextualiser la situation en se focalisant uniquement sur les résultats du test. En cas d'alerte, il est donc conseillé d'aller assez rapidement consulter son médecin traitant qui sera mieux à même d'estimer le retentissement psychique et physique de ce sentiment de fatigue chronique sur l'organisme. Au niveau de l'entreprise, mieux vaut en parler avec sa hiérarchie, pour obtenir, par exemple, plus de moyens ou davantage de temps et de ne pas hésiter à aborder la situation avec le médecin du travail.

Cliquez ici pour accéder au test sur le site de L'Express.fr

En savoir plus sur:

Nos partenaires