Risque de cancer presque aussi élevé pour les femmes que pour les hommes

10/12/15 à 07:54 - Mise à jour à 10:52

Source: Belga

Le Registre du Cancer estime que 12.000 nouveaux diagnostics de cancer supplémentaires par an seront enregistrés en Belgique à partir de 2025, en comparaison avec les chiffres de 2013, indique jeudi la fondation dans un communiqué. Elle précise par ailleurs que le risque de développer un cancer sera presque aussi élevé pour les femmes que pour les hommes.

Risque de cancer presque aussi élevé pour les femmes que pour les hommes

© iStock

En 2013, 65.487 nouveaux diagnostics de cancer ont été répertoriés : 34.542 chez les hommes (53%) et 30.945 chez les femmes (47%). Chez les hommes, l'augmentation du nombre de tumeurs d'ici à 2025 sera principalement due au vieillissement et à la croissance démographique, tandis que chez les femmes, une augmentation supplémentaire est attendue en raison de l'augmentation des comportements tabagiques.

En termes de mortalité, le risque de mourir d'un cancer diminue quant à lui année après année. Ce risque diminue 3 fois plus vite chez les hommes (-1,6% par an) que chez les femmes (-0,5% par an).

Les personnes touchées par un cancer vivent également plus longtemps. Les chances de survie après un diagnostic de cancer ont augmenté ces dernières années. En comparant les périodes de 1999-2003 et de 2009-2013 pour la Flandre, la survie à 5 ans a ainsi augmenté de 5% pour les hommes, et de 3% chez les femmes.

Ces bons résultats sont notamment dus à de meilleures techniques de diagnostic, telles que des techniques d'imagerie médicale plus sensibles ainsi qu'au dépistage (programmes de dépistage) qui permettent un diagnostic précoce des lésions, estime le Registre du Cancer.

L'amélioration du traitement et ce, à différents niveaux, explique également ces bons résultats.

En savoir plus sur:

Nos partenaires