Risque accru d'avoir des enfants autistes chez les mères adolescentes

19/06/15 à 18:17 - Mise à jour à 18:16

Source: Belga

La probabilité pour les mères adolescentes de donner naissance à un enfant autiste est 18% plus élevée que pour les mères âgée de 20 à 29 ans, selon les résultats d'une grande enquête publiée dans le magazine scientifique Eos. Une grande différence d'âge entre la mère et le père peut également renforcer un tel risque.

Risque accru d'avoir des enfants autistes chez les mères adolescentes

© Bernd Friedel

Ces résultats découlent de la plus grande étude menée à ce jour au sujet de l'influence de l'âge des parents sur les risques d'autisme des enfants. Les enquêteurs ont analysé les données d'environ 5,5 millions d'enfants, dont plus de 30.000 autistes, dans cinq pays: Danemark, Israël, Norvège, Suède et Australie.

Les résultats attestent que plus l'âge du père est élevé, plus le risque d'avoir un enfant atteint de ce trouble est grand. La probabilité de voir leur progéniture souffrir d'autisme est 28% plus élevée chez les hommes âgés entre 40 et 49 ans que lorsqu'ils ont entre 20 et 29 ans. Le risque grimpe à 66% chez les pères de plus de 50 ans.

L'étude indique en outre que l'âge de la mère joue également un rôle. Celles ayant entre 40 et 49 ans ont 15% de risque de plus que celles de 20 à 29 ans de donner naissance à un enfant autiste.

La combinaison d'un père plus âgé et d'une mère plus jeune renforce encore les risques de chacun. La probabilité d'accoucher d'un enfant autiste est plus élevée de 18% pour les mères adolescentes que pour les mères de 20 à 29 ans.

Elle est également plus élevée pour les couples avec une grande différence d'âge. Les pères de 35 à 44 ans qui sont au moins 10 ans plus âgés que leur compagne s'exposent au risque maximal. Les mères de 30 à 39 ans avec un partenaire d'au moins 10 ans plus jeune qu'elles présentent, au contraire, le moins de risque.

En savoir plus sur:

Nos partenaires