Respirer à Pékin équivaut à fumer 40 cigarettes par jour

19/08/15 à 06:31 - Mise à jour à 09:56

Source: Belga

Respirer l'air de Pékin pendant une journée équivaudrait à fumer quarante cigarettes, affirme une étude récemment publiée par l'ONG américaine Berkeley Earth, à la veille des mondiaux d'athlétisme.

Respirer à Pékin équivaut à fumer 40 cigarettes par jour

© Reuters

Cette étude estime que la pollution atmosphérique est tellement importante en Chine qu'elle serait annuellement responsable d'environ 1,6 million de décès, soit plus de 4.000 par jour, ce qui représenterait 17% de la mortalité du pays.

Des taux particulièrement important de particules fines et de souffre ont été mesurés dans l'air, principalement dans l'est du pays et autour des principales villes. Environ 83% des Chinois respirent quotidiennement un air qui serait considéré comme "malsain" ou "malsain pour les groupes sensibles" selon les critères employés par l'agence américaine de protection de l'environnement (EPA), souligne l'ONG.

Cette dernière a compilé les mesures réalisées toutes les heures pendant quatre mois par 1.500 stations au sol. La publication porte sur une série de mesures réalisées entre avril et août 2014.

L'ONG ajoute que l'usage intensif de centrales à charbon serait responsable d'une part majeure de la pollution dans le pays.

Cette étude est publiée alors que commencent ce samedi les 15e Championnats du monde d'athlétisme à Pékin.

En savoir plus sur:

Nos partenaires