Regarder des émissions culinaires fait-il grossir ?

19/03/15 à 14:09 - Mise à jour à 14:09

TopChef, Un Diner presque Parfait, MasterChef... le petit écran est inondé d'émissions culinaires. Et si les regarder nous faisait prendre du poids ?

Regarder des émissions culinaires fait-il grossir ?

© Capture d'écran Youtube

On dit toujours qu'il est plus sain de se faire à manger soi-même. Mais selon une étude de l'Université de Cornell (États-Unis) publiée dans le journal Appetite, plus on prépare la nourriture qu'on voit dans les émissions culinaires à la télévision, plus notre Indice de Masse Corporel (IMC) est élevé. Les chercheurs ont sondé environ 500 femmes entre 20 et 35 ans. Ils les ont notamment questionnées sur leur poids, leur taille et leurs habitudes alimentaires.

D'autres études avaient démontré auparavant que le fait de regarder quelqu'un manger pouvait influencer notre manière de nous alimenter. Selon l'auteur de l'étude sur les shows télévisés, " c'est exactement la même chose qui se produit quand les gens regardent des émissions culinaires à la télévision ". Regarder régulièrement des émissions culinaires influencerait donc nos habitudes au point de nous faire prendre du poids.

Cinq kilos de plus

L'étude n'a cependant pas examiné ce que les femmes consommaient exactement comme nourriture, mais juste la relation entre l'IMC et la consommation de ces programmes. Ils se sont contentés d'observer le poids de celles qui cuisinent et aiment regarder les émissions culinaires, et de le comparer avec le poids de celles qui cuisinent, mais ne suivent jamais ce type de programmes. Le résultat montre que les femmes qui regardent ces émissions pèsent en moyenne cinq kilos de plus que les autres.

"Regarder des émissions culinaires peut avoir un effet différent sur le poids de ceux qui se contentent de regarder par rapport à ceux qui reproduisent les recettes chez eux ". Promouvoir une alimentation saine et équilibrée dans ces émissions pourrait dès lors influencer de manière positive le poids des téléspectateurs, souligne l'étude.

Une normalisation de la surconsommation

" Une des raisons de ce phénomène est que les recettes présentées à la télévision ne sont pas les plus saines, mais laissent penser qu'on peut se faire plaisir avec des aliments moins nutritifs ou des portions plus importantes", précise Brian Wansink, co-auteur de l'étude.

Lizzy Pope, auteure principale de l'étude le confirme dans l'article d'Appetite : "Les émissions culinaires normalisent la surconsommation. Il n'est pas surprenant que les habitudes alimentaires des spectateurs soient influencées de manière négative. Il est important que les personnes qui aiment regarder ces émissions prennent conscience de ces influences et apprennent à modifier les recettes pour les rendre plus saines".

D'autres études font remarquer que la nourriture présentée dans les émissions n'est pas toujours plus saine que si on allait manger au restaurant, souligne le Time. Une autre étude a également démontré que les recettes présentées par les chefs à la télévision britannique avaient les mêmes composantes nutritionnelles que les plats préparés qu'on trouve dans les supermarchés. Ils contiennent notamment plus de calories, plus de graisses saturées et moins de fibres.

(O.L.)

Nos partenaires