RDC: l'épidémie de fièvre jaune déclarée

21/06/16 à 12:23 - Mise à jour à 12:22

Source: Belga

Les autorités congolaises ont annoncé ce lundi 20 juin l'apparition de l'épidémie de fièvre jaune dans la capitale Kinshasa et deux autres provinces de l'ouest de la République démocratique du Congo (RDC), où plus d'une soixantaine de cas et au moins cinq décès ont été enregistrés jusqu'à présent.

RDC: l'épidémie de fièvre jaune déclarée

African nurse with white gloves draws blood from an African man © Getty Images/iStockphoto

Le ministre de la Santé, Félix Kabange, a précisé que 58 des cas confirmés avaient été importés d'Angola, d'où est partie l'épidémie, et que sept autres cas étaient des cas autochtones. Il lance un appel aux bailleurs de fonds afin qu'un appui soit apporté à la campagne sanitaire entamée dans deux communes de Kinshasa, mégapole de plus de douze millions d'habitants.

Une maladie hémorragique virale

La fièvre jaune est une maladie hémorragique virale transmise par des moustiques infectés de la même espèce que ceux qui transmettent le Zika ou la dengue. Mais les conséquences sont plus graves chez les patients. Le terme "jaune" fait référence à la jaunisse présentée par certains patients. La vaccination en est la principale mesure préventive.

L'épidémie de fièvre jaune a tué au moins 300 personnes en Angola depuis décembre 2015, alors que des cas ont été exportés depuis ce pays d'Afrique australe vers la République démocratique du Congo (RDC), le Kenya et la Chine, selon l'Organisation mondiale de la santé (OMS).

Johanna Bukasa-Mfuni

En savoir plus sur:

Nos partenaires